Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

Asie - pacifique

Manifestations en Chine contre le débarquement japonais sur les îles Senkaku

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2012

Dimanche, au moins huit villes chinoises ont été le théâtre de manifestations antijaponaises. Des mouvements de protestation qui font suite à l'envoi d'une flottille japonaise sur un archipel revendiqué à la fois par Tokyo et Pékin.

AFP - Pékin a exprimé dimanche ses "vives protestations" à l'ambassade du Japon à Pékin, après le débarquement d'un groupe nationaliste japonais sur l'archipel de Diaoyu (appelé Senkaku par les Japonais), en mer de Chine méridionale, revendiqué à la fois par la Chine et le Japon, au moment où des manifestations antijaponaises avaient lieu dans au moins huit villes chinoises, selon l'agence Chine nouvelle.

"Le ministère des Affaires étrangère a formellement présenté ses plaintes auprès du Japon et a exprimé ses vives protestations à l'ambassade du Japon en Chine, demandant au Japon de cesser toute action portant atteinte à la souveraineté territoriale de la Chine", a déclaré le gouvernement chinois dans un communiqué.

Dimanche, des manifestations antijaponaises ont eu lieu dans au moins huit villes chinoises. A Shenzhen (sud), proche de Hong Kong, environ 1.000 manifestants étaient rassemblés, agitant des drapeaux chinois et scandant des slogans, selon Chine nouvelle. Selon un manifestant interrogé par l'AFP, le défilé s'étendait sur sept à huit kilomètres. De nombreux policiers étaient présents.

Les manifestations sont généralement rapidement dispersées en Chine, mais selon un spécialiste de la Chine interrogé par l'AFP, le gouvernement a pour le moment tout intérêt à les encourager.

"Ils utilisent la carte du soutien populaire pour faire pression sur le Japon", a déclaré à l'AFP Willy Lam, spécialiste de la Chine à l'Université de Hong Kong.

"La direction du parti (communiste) s'est rendu compte que le nationalisme était une arme à double tranchant. S'ils voient que la protestation risque de s'intensifier, ils donneront le signal pour y mettre fin", a-t-il ajouté.

Selon des médias japonais, des manifestants chinois ont endommagé des enseignes japonaises et des véhicules dans les rues de Shenzhen et d'Hangzhou (est).

A Guangzhou (sud), plus de cent personnes se sont rassemblées près de l'immeuble hébergeant le consulat japonais, en scandant "Japon, va-t-en des îles Diaoyu", selon Chine nouvelle.

Selon des témoins, des manifestations ont également eu lieu à Shanghai et Chengdu (sud-ouest), où les manifestations ont entraîné la fermeture d'un grand magasin japonais et d'une succursale de la marque japonaise de vêtements Uniqlo.

Des manifestations contre le Japon ont également été organisées à Qingdao (côte est), ainsi que dans les villes de Shenyang et Harbin (nord).

A Hangzhou, proche de Shanghai, les manifestations on rassemblé environ 1.000 personnes, selon un participant.

Plusieurs manifestations antijaponaises avaient éclaté dans plusieurs villes chinoises la semaine dernière et notamment dans la capitale, Pékin, selon Chine nouvelle et plusieurs témoins.

Elles ont suivi l'arrestation de 14 militants pro-chinois et des journalistes qui avaient débarqué dimanche dernier sur l'archipel disputé de Senkaku en bateau. Ils ont été expulsés vendredi par le Japon.
 

Première publication : 19/08/2012

  • CHINE-JAPON

    La tension monte entre la Pékin et Tokyo au sujet des îles Senkaku

    En savoir plus

  • JAPON

    Îles Senkaku: le Japon expulse 14 militants pro-chinois

    En savoir plus

  • JAPON

    Tokyo arrête 14 personnes militant pour le retour des îles Senkaku dans le giron de la Chine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)