Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy fait son retour en politique... sur Facebook

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

Economie

Athènes remboursera la BCE dans les temps

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/08/2012

Le ministère grec des Finances a assuré qu'Athènes allait, comme prévu, honorer sa dette de 3,2 milliards d'euros auprès de la BCE ce lundi. Cette annonce éloigne dans l'immédiat le risque d'une faillite de la Grèce.

AFP - La Grèce va s'acquitter lundi "sans aucun problème" auprès de la Banque centrale européenne (BCE) d'une dette de 3,2 milliards d'euros arrivée à échéance, dissipant dans l'immédiat le risque d'un défaut de paiement, a-t-on annoncé au ministère des Finances.

"La question est réglée, il n'y a aucun problème, la Grèce va s'acquitter dans la journée" de cette dette, "nous avons l'argent nécessaire", a affirmé à l'AFP une source au ministère, qui n'a pas précisé à quelle heure ce remboursement devait intervenir.

Privée de fonds dans l'attente d'une reprise des prêts à laquelle l'UE et le FMI ont consenti pour la sauver de la faillite, la Grèce avait levé la semaine dernière la somme exceptionnelle de 4,063 milliards d'euros en bons du Trésor à trois mois pour pouvoir couvrir ses besoins courants et éviter le défaut de paiement.

Cette émission -pour laquelle elle a dû accepter un taux d'intérêt de 4,43%- lui a permis de contourner l'écueil de l'arrivée à maturité, le 20 août, d'obligations souveraines détenues par la BCE.

La Banque centrale européenne, dont la Grèce avait dans un premier temps espéré une solution technique permettant de repousser l'échéance, avait donné son accord à la demande d'Athènes en vue de la levée d'une telle somme.

Pour reprendre leur perfusion, avec un versement attendu d'une tranche de prêts de 31,5 milliards d'euros, les bailleurs de fonds de la Grèce réclament qu'elle remette sur les rails le programme de redressement qu'ils prescrivent depuis deux ans.

Une décision européenne est attendue en septembre, tandis qu'Athènes plaide aussi pour un sursis de deux ans renvoyant de 2014 à 2016 son assainissement budgétaire, afin de pouvoir dans l'intervalle s'extraire de la récession dans laquelle l'austérité l'a engluée.

Première publication : 20/08/2012

  • GRÈCE

    Le PIB grec poursuit sa chute au deuxième trimestre 2012

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Grèce : Barroso exhorte Athènes à fournir "des résultats" pour rester dans la zone euro

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Athènes accusée d'avoir recruté des fonctionnaires par milliers malgré l'austérité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)