Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Economie

Athènes remboursera la BCE dans les temps

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/08/2012

Le ministère grec des Finances a assuré qu'Athènes allait, comme prévu, honorer sa dette de 3,2 milliards d'euros auprès de la BCE ce lundi. Cette annonce éloigne dans l'immédiat le risque d'une faillite de la Grèce.

AFP - La Grèce va s'acquitter lundi "sans aucun problème" auprès de la Banque centrale européenne (BCE) d'une dette de 3,2 milliards d'euros arrivée à échéance, dissipant dans l'immédiat le risque d'un défaut de paiement, a-t-on annoncé au ministère des Finances.

"La question est réglée, il n'y a aucun problème, la Grèce va s'acquitter dans la journée" de cette dette, "nous avons l'argent nécessaire", a affirmé à l'AFP une source au ministère, qui n'a pas précisé à quelle heure ce remboursement devait intervenir.

Privée de fonds dans l'attente d'une reprise des prêts à laquelle l'UE et le FMI ont consenti pour la sauver de la faillite, la Grèce avait levé la semaine dernière la somme exceptionnelle de 4,063 milliards d'euros en bons du Trésor à trois mois pour pouvoir couvrir ses besoins courants et éviter le défaut de paiement.

Cette émission -pour laquelle elle a dû accepter un taux d'intérêt de 4,43%- lui a permis de contourner l'écueil de l'arrivée à maturité, le 20 août, d'obligations souveraines détenues par la BCE.

La Banque centrale européenne, dont la Grèce avait dans un premier temps espéré une solution technique permettant de repousser l'échéance, avait donné son accord à la demande d'Athènes en vue de la levée d'une telle somme.

Pour reprendre leur perfusion, avec un versement attendu d'une tranche de prêts de 31,5 milliards d'euros, les bailleurs de fonds de la Grèce réclament qu'elle remette sur les rails le programme de redressement qu'ils prescrivent depuis deux ans.

Une décision européenne est attendue en septembre, tandis qu'Athènes plaide aussi pour un sursis de deux ans renvoyant de 2014 à 2016 son assainissement budgétaire, afin de pouvoir dans l'intervalle s'extraire de la récession dans laquelle l'austérité l'a engluée.

Première publication : 20/08/2012

  • GRÈCE

    Le PIB grec poursuit sa chute au deuxième trimestre 2012

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Grèce : Barroso exhorte Athènes à fournir "des résultats" pour rester dans la zone euro

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Athènes accusée d'avoir recruté des fonctionnaires par milliers malgré l'austérité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)