Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

Moyen-orient

Lakhdar Brahimi évoque une "guerre civile" en Syrie, Damas s'insurge

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/08/2012

À la suite d’un entretien accordé à FRANCE 24 au cours duquel le nouveau médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe a qualifié la situation en Syrie de "guerre civile", Damas a réagi, ce lundi, dénonçant une analyse "contraire à la réalité".

"Beaucoup de gens disent qu’il faut éviter la guerre civile en Syrie, moi je crois que nous y sommes depuis déjà pas mal de temps, il faut l’arrêter." Cette phrase prononcée sur l’antenne de FRANCE 24 dimanche 19 août par le tout nouveau médiateur international pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, provoque l’ire de Damas. Le ministère syrien des Affaires étrangères a ainsi estimé que cette déclaration était "contraire à la réalité".

"Parler de guerre civile en Syrie est contraire à la réalité et [c'est un terme qui] se trouve uniquement dans la tête des comploteurs. Ce qui se passe sur le terrain, ce sont des crimes terroristes qui visent le peuple syrien et qui sont perpétrés par des bandes salafistes armées soutenues par des pays connus", a indiqué un communiqué du ministère repris par les médias officiels.

"Une guerre civile, c’est la forme de conflit la plus cruelle. Quand un voisin tue son voisin, et parfois son frère, c’est le pire des conflits," avait poursuivi Lakhdar Brahimi, deux jours après son nomination.

Reçu ce lundi 20 août à l’Élysée, l’ancien ministre algérien des Affaires étrangères a rappelé l’importance de la France, qui assure la présidence tournante du Conseil de sécurité des Nations unies, "dans tout ce qui se passe autour de la Syrie". Le président François Hollande a, pour sa part, indiqué qu’il ne pouvait y avoir de solution politique au conflit sans le départ de Bachar al-Assad.

Lakhdar Brahimi doit prendre la relève de Kofi Annan à l'expiration de son mandat à la fin du mois.

Retrouvez l’intégralité de l’entretien de Lakhdar Brahimi sur FRANCE 24 en cliquant ici.

Première publication : 20/08/2012

  • L'ENTRETIEN

    Lakhdar Brahimi espère le soutien du Conseil de sécurité de l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le CNS exige des excuses du nouveau médiateur pour la Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)