Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Retour chahuté du général Mokoko, candidat à la présidentielle, à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Le Maroc épargné par les terroristes mais délaissé par les touristes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

"Brexit" : être ou ne pas être dans l'UE

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Claude Lelouch : "Je travaille avec un grand scénariste qui s’appelle la vie"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 21/08/2012

"18 millions de personnes ont faim au Sahel"

Presse française, Mardi 21 août. Au menu de la presse française ce matin, une carte postale acide, et beaucoup d’interrogations sur la stratégie de rentrée de François Hollande, la faim au Sahel, et la révolte des Afghans contre les talibans.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

On commence cette revue de presse française avec Libération, qui propose ce matin de dresser le bilan estival de François Hollande.

«La rentrée c’est maintenant», et c’est aussi l’occasion d’envoyer une dernière carte postale, de décocher les premières flèches. Libération juge l’été de François Hollande – et ce serait moyen, «très moyen», d’après le journal, pour qui les sorties estivales du chef de l’Etat ont été guidée par «un mauvais timing», que ce soit sur le dossier de la récession, de la sécurité ou de la Syrie. «Hollande, coquillages et com cassée» écrit le journal, qui estime que le président «est davantage apparu comme un régatier qui tente de s’adapter aux changements de vent que comme un chef de l’Etat sûr de son cap». Libération a décidé de filer la métaphore sportive: François Hollande «a trop souvent donné l’impression, depuis son élection, d’être dans la peau d’un sportif qui ne sait quelle course courir», mais il va devoir se décider, et vite: «jamais aucun marathonien ne commence son parcours en flânant».

Une impatience qu’on retrouve du côté du Monde, qui évoque «l’heure des choix» pour François Hollande. Le journal se demande si le président a «vraiment une idée claire de la façon dont il entend affronter les dures réalités de cette rentrée, et mettre en œuvre les changements promis».

La dure réalité de la rentrée est à la Une du Figaro: «L’Europe met la Grèce au pied du mur». Là encore, beaucoup de questions, et la nécessité de faire vite, de trancher. «La France et l’Allemagne vont-elle surmonter leurs divergences sur l’euro et adopter une attitude commune face à la Grèce ?», s’interroge le Figaro. François Hollande «demandera-t-il à l’Allemagne un assouplissement des règles budgétaires, au vu de l’absence de croissance en France ?». Pour le journal, il y a «une incertitude à dissiper au plus tôt», «si l’on veut éviter l’éclatement de la zone euro».

La Grèce et l’Europe du Sud qui restent la destination privilégiée des touristes en été, d’après la Croix. C’est la bonne nouvelle du jour: la saison touristique est bonne en Grèce, en Italie, en Espagne et au Portugal.

On passe maintenant en Afrique, au Sahel, qui traverse en ce moment une nouvelle crise alimentaire. D’après les Nations-Unies, la faim touche au total 18 millions de personnes, au Niger, au Mali, au Tchad, et en Mauritanie. Le Monde évoque une quadruple menace: l’augmentation des prix alimentaires mondiaux, l’instabilité politique du Mali, le retour du choléra et la présence de criquets pèlerins dans le nord du Mali et du Niger. L’Onu s’inquiète d’une possible infestation de grande ampleur, qui pourrait menacer la sécurité alimentaire de 50 millions de personnes, et le problème, c’est que l’impossibilité d’intervenir dans la région à cause des islamistes, augmente ce risque.

Les islamistes, contre lesquels la population s’est rebellée à plusieurs reprises dans le nord du Mali ces dernières semaines, mais aussi, d’après Libération, en Afghanistan. Le journal rapporte que les révoltes se sont multipliées depuis le début de l’été, dans l’est et le centre du pays.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

09/02/2016 Revue de presse internationale

"Syrie: agissons"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 9 février, l’avancée du régime syrien dans la région d’Alep, le fief des rebelles depuis 2012, grâce aux bombardements de...

En savoir plus

09/02/2016 Revue de presse française

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 9 février, la crise agricole française, et les difficultés des éleveurs de porc, de viande bovine et de lait. La grande...

En savoir plus

08/02/2016 Revue de presse française

"Le roman d'un tricheur"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 8 février, l’ouverture du procès Cahuzac, peut-être reporté, le "retour" d’Arnaud Montebourg en politique, le séminaire du FN...

En savoir plus

08/02/2016 Revue de presse internationale

"Kim Folamour"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 8 février, le tir de fusée réalisé hier par la Corée du nord, et l’adoption de la révision constitutionnelle en Algérie, à...

En savoir plus

05/02/2016 Réfugiés syriens

"Réfugiés syriens : qui donne quoi?"

Au programme de cette revue de presse internationale, vendredi 5 février : la Turquie qui s'alarme de l'arrivée d'un nouveau flot de réfugiés syriens et l'aide des donateurs...

En savoir plus