Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 23/08/2012

De la satire pour lutter contre le régime syrien

Les opposants syriens ont largement recours à la satire pour se moquer du régime. Une ONG utilise l’humour pour lutter contre le paludisme. Et un site propose d’apprendre le mandarin de manière sexy.

De la satire pour lutter contre le régime syrien

Ce sketch diffusé sur Internet se moque de la défection, début juillet, du général syrien Manaf Tlass. Elle montre un comédien portant un masque à son effigie annoncer sa décision de rejoindre l’opposition, tandis qu’un autre acteur déguisé en Bachar al-Assad est en train de tirer les ficelles. Une manière pour ces activistes d’exprimer leur méfiance vis-à-vis de ce haut gradé réputé proche du président syrien.

En effet, malgré les violences qui secouent le pays, les opposants au régime de Damas n’ont pas perdu leur sens de l’humour. En témoignent les pancartes que brandissent jour après jour les manifestants de Kafranbel. Des bannières qui ont fait la réputation de cette ville du nord-ouest de la Syrie.

Cette affiche, par exemple, a largement circulé sur les réseaux sociaux. Elle met Vladimir Poutine et Bachar al-Assad dans la peau des personnages du film Titanic pour dénoncer le soutien de la Russie au pouvoir syrien.

De son côté, cette page Facebook baptisée « Nous sommes tous des microbes », et qui regroupe plus de 20 000 internautes, tourne en dérision un discours du président qui avait présenté les manifestants comme des « microbes » à éliminer. Bachar al-Assad y est notamment caricaturé sous les traits du Docteur Dettol, qui est le nom d’une marque de désinfectant.

D’autres humoristes ont même créé des émissions régulièrement diffusées en ligne. « Les chroniques d’une cocotte-minute », réalisées par un Syrien de l’étranger, prennent ainsi la forme de récits audio qui jettent un regard ironique sur la politique syrienne en temps de révolution.

 

L’humour, une arme pour lutter contre le paludisme

Utiliser l’humour pour sensibiliser l’opinion publique américaine au fléau que représente le paludisme, une maladie transmise par les moustiques qui coûte chaque année la vie à des centaines de milliers de personnes à travers le monde… c’est l’idée qu’a eue l’ONG « Malaria No More » qui s’est associée au très populaire site humoristique « College Humor » pour produire une série de courtes vidéos loufoques. Objectif affiché de l’opération : inciter les internautes à effectuer des dons pour aider la recherche à faire disparaître une bonne fois pour toute cette infection parasitaire particulièrement dévastatrice.

Pour accéder aux 24 vidéos réalisées dans le cadre de ce partenariat, les internautes devront en effet débourser au minimum un dollar, une somme qui sera ensuite intégralement reversée à l’ONG « No more Malaria ». Des clips totalement décalés mettant en scène une trentaine de stars de la comédie américaine qui espèrent qui leur mobilisation permettra d’éradiquer la maladie d’ici 2015.

Et le succès semble déjà être au rendez-vous. Lancée lundi, la campagne a ainsi permis de récolter assez de fonds pour permettre de traiter plus de 2 400 personnes touchées par cette infection parasitaire.

Mais l’ONG ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et poursuit sa mission de sensibilisation et d’information via son site web, particulièrement riche en contenus. On y apprend ainsi que si des progrès importants ont été réalisés ces dernières années dans la lutte contre la maladie et que le nombre de victimes ne cesse de baisser, il faudra encore du temps pour l’éradiquer complètement, plus de 200 millions de cas étant encore répertoriés chaque année.

 

Apprendre le mandarin de manière sexy

Des mannequins en tenues légères qui usent de leurs charmes pour enseigner le chinois aux internautes… C’est l’idée qui se cache derrière le site « Sexy Mandarin » lancé l’hiver dernier, une manière pour ses créateurs de rendre plus attrayante la langue de Confucius. Le cours pour apprendre à dire l’heure est ainsi dispensé par deux jeunes femmes en lingerie, allongées sur un lit. Des leçons étonnantes qui ont suscité la colère des associations féministes chinoises.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Le compte Twitter officiel de la saga cinématographique Twilight a dépassé au cours du mois d’août la barre du million d’abonnés et devient ainsi le premier compte dédié à un film à atteindre un tel nombre de followers. Un cap symbolique largement applaudit sur les réseaux sociaux par les fans de la saga qui n’ont d’ailleurs pas été oubliés par l’équipe du film. La production leur a en effet dédié une vidéo pour les remercier d’avoir contribuer à la popularité incroyable de Twilight sur la Toile et saluer leur fidélité.


Vidéo du jour

Fascinante pour certains, effrayante pour d’autres, une chose est sûre, l’apparence du dernier robot humanoïde conçu par un laboratoire de l’Université d’Osaka au Japon est impressionnante de réalisme. Comme on peut le voir dans cette vidéo récemment dévoilée au grand public, l’androïde baptisé Affetto arrive en effet à reproduire assez finement certaines expressions d'un enfant de deux ans. Une création qui brouille encore un peu plus la frontière entre l’Homme et la machine.

Par Electron Libre

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

10/07/2014 Réseaux sociaux

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

Au sommaire de cette édition : la Toile réagit à la défaite du Brésil en demi-finale de la Coupe du monde ; une mesure anti-SDF suscite la polémique en Malaisie ; et un...

En savoir plus

09/07/2014 Réseaux sociaux

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

Au sommaire de cette édition : la Toile kényane réclame plus de démocratie ; les travailleurs philippins dénoncent en ligne leurs conditions de travail ; et une vidéo embarquée...

En savoir plus

08/07/2014 Réseaux sociaux

La montre du "calife" de l'EIIL intrigue la Toile

Au sommaire de cette édition : la montre du "calife" de l’État islamique intrigue le web ; les internautes italiens dénoncent le manque d’accessibilité des transports public aux...

En savoir plus

07/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes ordinaires surveillés par la NSA

Au sommaire de cette édition : le Washington Post publie une nouvelle enquête sur les écoutes de la NSA ; une Barbie chauve va être commercialisée pour les enfants atteints du...

En savoir plus

05/07/2014 Réseaux sociaux

Face aux géants du web, les hotêliers français s'organisent

Près d'une réservation hôtelière sur deux se fait aujourd'hui via des agences de voyages en ligne. Un chiffre en constante augmentation qui inquiète les professionnels du...

En savoir plus