Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

asie

La Bourse vietnamienne en plein krach

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2012

La Bourse vietnamienne a chuté de près de 10 % depuis mardi. L'arrestation d'un magnat de la banque (photo), lundi, suscite la méfiance des épargnants, qui ont retiré des centaines de millions de dollars des établissements du pays.

AFP - La Bourse vietnamienne a chuté jeudi pour la troisième journée consécutive, les épargnants retirant des centaines de millions de dollars pour se réfugier en achetant de l'or, a indiqué jeudi la presse officielle après la spectaculaire arrestation d'un magnat de la banque.

L'indice VN de la Bourse d'Ho Chi Minh-Ville (ex-Saïgon, sud) a perdu près de 10% depuis mardi et le cours de l'or a augmenté d'environ 5% après l'interpellation lundi de Nguyen Duc Kien, 48 ans, pour "activités économiques illégales".

Kien est le fondateur de l'Asia Commercial Bank (ACB), l'une des plus importantes banques du pays dans laquelle le groupe britannique Standard Chartered détient des parts. Il est décrit comme l'une des cent plus grosses fortunes du Vietnam.

Sa richesse et ses liens présumés avec le sommet du régime, dont le Premier ministre Nguyen Tan Dung, ont transformé son arrestation en séisme. L'affaire est en effet interprétée comme étant la partie émergée de querelles au sommet du Parti communiste au pouvoir.

L'action d'ACB a plongé depuis de près de 20% et des clients inquiets ont fait la queue pour retirer leurs économies, obligeant la Banque centrale (SBV) à envoyer dans ses agences jeudi des camions de billets de banque, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Grâce à une bonne préparation, nous avons assuré les remboursements", a assuré au Tuoi Tre le directeur exécutif adjoint, Do Minh Toan.

La SBV a aussi annoncé avoir injecté plus de 600 millions de dollars dans le système bancaire mercredi, plus du double de la somme injectée la veille. Mardi, des épargnants avaient déjà retiré plus de 240 millions de dollars d'ACB, selon le site du journal Tuoi Tre.

A la suite de rumeurs persistantes, l'ACB a démenti l'arrestation de son directeur général Ly Xuan Hai, dont les fonctions ont été "temporairement" suspendues et confiées à Toan le temps de l'enquête.

La SBV affirme pour l'heure que l'arrestation de Kien n'est pas liée à l'ACB - où il détient une participation de moins de 5% - mais aux activités de trois plus petites sociétés dont il est président.

"Il est clair que le secteur privé est sur la sellette. Mais nous devrons attendre pour avoir plus d'informations", a déclaré Carl Thayer, professeur et expert du Vietnam à l'Université de New South Wales en Australie.
 

Première publication : 23/08/2012

COMMENTAIRE(S)