Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : une base de l'ONU attaquée à Tombouctou

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Réforme constitutionnelle, un texte, des controverses

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

TECH 24

L'archéologie en mode makers

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Revenu universel : une bonne idée ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Raul Castro à Paris : une nouvelle page dans les relations franco-cubaines ?

En savoir plus

FOCUS

La Californie en première ligne pour la reconnaissance des enfants transgenres

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bernard Foccroulle, le souffle lyrique

En savoir plus

#ActuElles

RD Congo : la lutte contre les viols passe par la fin de l’impunité

En savoir plus

Economie

HP a perdu près de 9 milliards de dollars au troisième trimestre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2012

Hewlett-Packard n'arrive pas à compenser la chute des ventes de ses PC et paie le prix d'acquisitions coûteuses. Conséquence : le géant de l'informatique américain a annoncé, mercredi, une perte de 8,85 milliards de dollars au troisième trimestre.

REUTERS - Hewlett-Packard a annoncé mercredi une perte de 8,85 milliards de dollars au troisième trimestre, conséquence de la dépréciation massive de son activité de services, donnant une charge de 10,8 milliards de dollars liée pour l'essentiel au rachat d'EDS.

La société de sous-traitance texane EDS a été rachetée en 2008 pour 13,9 milliards de dollars.

Le premier groupe technologique mondial par le chiffre d'affaires a aussi fait état d'un C.A. en baisse de 5% à 29,7 milliards de dollars durant le trimestre clos le 31 juillet, à comparer au consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnant 30,1 milliards.

HP, qui comme son concurrent Dell a du mal à compenser la baisse des ventes de PC par une hausse des revenus des services, a dégagé une perte nette de 4,49 dollars par action contre un bénéfice de 93 cents un an auparavant, correspondant à un bénéfice net de 1,9 milliard de dollars.

Hors exceptionnels, HP a réalisé un BPA d'un dollar, dépassant le consensus de Wall Street qui donnait 98 cents.

L'action gagnait 2,3% à 19,66 dollars après la clôture de Wall Street.

Le numéro un mondial des PC, qui emploie plus de 300.000 personnes dans le monde, poursuit un programme de restructuration qui prévoit de réduire les effectifs de 8%.

La directrice financière Cathie Lesjak a fait savoir mercredi que le groupe avait supprimé 4.000 emplois durant le troisième trimestre et il estime qu'il aura supprimé 11.500 postes d'ici la fin de l'exercice fiscal, remplissant la moitié à peu près de son objectif.

"Durant le trimestre, nous avons pris des mesures importantes nous recentrant sur les priorités stratégiques, sur la gestion des coûts, la modification de l'organigramme et l'amélioration du bilan", explique la directrice générale Meg Whitman dans un communiqué.

Les principales divisions du groupe ont subi une baisse de leur C.A. Cette baisse est, sans surprise, la plus forte pour la division PC (-10% à 8,6 milliards de dollars). Le C.A. de la division services a diminué de 3% à 8,8 milliards de dollars.

HP anticipe un BPA annuel de 4,05 à 4,07 dollars, ce qui est conforme aux attentes de Wall Street.

Première publication : 23/08/2012

  • ÉCONOMIE

    HP rachète la société de sécurité informatique ArcSight

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    HP supprime 9 000 postes en automatisant ses centres de données

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Le géant de l'informatique HP s'offre Palm pour 1,2 milliard de dollars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)