Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

SPORT

La Jordanie exclut trois de ses athlètes soupçonnés d'agression sexuelle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2012

Le Comité olympique jordanien a exclu trois de ses athlètes soupçonnés d'agression sexuelle sur trois jeunes femmes, dont deux mineures, en Irlande du Nord, où ils préparaient les Jeux paralympiques qui s'ouvrent le 29 août, à Londres.

AFP - La Jordanie a exclu jeudi trois membres de sa délégation aux Jeux paralympiques de Londres, soupçonnés d'agression sexuelle dans un camp d'entraînement pour les Jeux en Irlande du Nord, a annoncé un responsable.

"Le Comité olympique jordanien a décidé d'exclure les trois athlètes. Ils arriveront à Amman plus tard dans la journée", a déclaré à l'AFP un responsable du Comité sous le couvert de l'anonymat.

Les trois hommes ont été arrêtés en Irlande du Nord mais ont été libérés mercredi sous caution de 5.500 livres (6.970 euros) chacun, a-t-il ajouté. Ils devront néanmoins "assister à leur procès" prévu le 18 octobre à Londres.

Un autre responsable au sein du Comité a dit à l'AFP: "Nous rejetons tout mauvais comportement et nous préférons qu'ils ne participent pas".

Le comité avait affirmé mercredi qu'il ne tolèrerait aucun mauvais comportement, affirmant sa "confiance totale dans la justice britannique".

Deux haltérophiles en fauteuil roulant et leur entraîneur avaient comparu devant un tribunal local notamment pour agression sexuelle et voyeurisme.

La police avait interpellé les hommes lundi soir à Antrim (nord-ouest de Belfast) où est situé leur camp d'entraînement, après les plaintes déposées séparément par trois femmes qui ne font par partie d'équipes paralympiques.

Trois charges d'agression sexuelle pèsent contre l'haltérophile Omar Sami Qaradhi, 31 ans, dont deux sur mineur, et une l'accusant de voyeurisme après qu'il soit entré dans le vestiaire des femmes au centre d'entraînement.

Selon la police, il a été identifié par une adolescente de 14 ans qui a dit avoir posé pour des photos avec lui avant qu'il ne la touche entre les jambes dans le centre-ville d'Antrim.

Le même jour, une adolescente de 16 ans a rapporté qu'elle marchait avec une amie le long de la rivière bordant la base d'entraînement lorsque les trois hommes l'avaient arrêtée. L'un d'eux l'a poussée vers M. Qaradhi, qui a passé son bras autour de sa poitrine, avant qu'elle ne s'échappe en courant, a rapporté la police.

Les trois hommes devront contacter chaque semaine l'ambassade de Jordanie à Londres jusqu'à leur procès le 18 octobre.

L'équipe jordanienne, comme plusieurs équipes paralympiques, s'entraîne dans un centre sportif à Antrim, avant l'ouverture officielle des Jeux paralympiques le 29 août à Londres.

Un responsable gouvernemental jordanien a démenti des informations selon lesquelles le roi Abdallah II était personnellement intervenu dans cette affaire, affirmant toutefois que le souverain était "préoccupé" par ces accusations.

 

Première publication : 23/08/2012

  • JEUX PARALYMPIQUES

    Les Jeux paralympiques, une course d'obstacles pour les athlètes africains

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)