Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Football: sanction démesurée pour Brandao ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Tchéky Karyo

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jacques Attali, président de PlaNet Finance

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jeff Koons, l'icône du néo-pop s'expose à Paris !

En savoir plus

FOCUS

Massacre de Thiaroye : une histoire toujours controversée, 70 ans après

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Réunion de l'Opep sous haute pression

En savoir plus

Amériques

La tempête Isaac s'abat sur Cuba, la Floride en état d'alerte

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/08/2012

Après Haïti où elle a fait six morts, la tempête tropicale Isaac s'est abattue sur Cuba. Elle devrait ensuite se transformer en ouragan à l’approche de la Floride où la convention d'investiture du républicain Mitt Romney a été repoussée.

REUTERS - La tempête tropicale Isaac a commencé samedi à s'abattre sur Cuba après avoir fait six morts à Haïti.

Elle devrait ensuite se transformer en ouragan et se diriger vers les Etats-Unis, où l'arrivée attendue de la dépression a conduit le Parti républicain à repousser d'une journée le début effectif de sa convention d'investiture de Mitt Romney à Tampa, en Floride. (voir )

Dans son bulletin le plus récent, le centre américain des ouragans (NHC) indique que le coeur de la tempête se trouve au large des côtes nord-est de Cuba et qu'elle progresse à une trentaine de km/h. Elle est accompagnée de bourrasques de vent pouvant atteindre près de 100 km/h.

Le long du littoral cubain, la mer déchaînée soulève des vagues de quatre mètres qui s'abattent avec force sur la côte, ce qui a conduit à l'évacuation de milliers de personnes.

Selon les autorités, des habitations ont été inondées et les vents violents ont renversé des lignes électriques et téléphoniques en certains endroits.

Des Cubains résidant le long de cours d'eau ont aussi dû quitter leurs domiciles par crainte d'inondations.

Aucun décès n'a été signalé jusqu'à présent à Cuba.

Jusqu'à 20 cm de pluie se sont déjà abattus en certains endroits.

Baracoa, la ville la plus à l'est de l'île, semble être la plus touchée. La télévision publique a notamment fait état d'une cinquantaine de bâtiments endommagés.




"J'AI FROID"


Accompagnées de fortes pluies, de puissantes vagues se brisent sur la digue et ont inondé le boulevard du front de mer, des maisons et des boutiques.

"C'est terrible. Il pleut beaucoup et l'eau a détruit des maisons et un centre pour enfants", a déclaré un habitant de la ville, Ricardo Alba, joint au téléphone par Reuters.

"La mer est déchaînée, vraiment féroce", a-t-il dit.

Avant Cuba, Isaac a balayé samedi le sud d'Haïti, où certains quartiers de Port-au-Prince, la capitale, ont été inondés. La pluie et le vent se sont engouffrés dans les camps de fortune où vivent toujours plus de 350.000 survivants du séisme dévastateur de janvier 2010.

Les responsables de la protection civile ont avancé un bilan de six morts, dont une fillette de 10 ans tuée par l'effondrement d'un mur près de Port-au-Prince, et plus de 14.000 personnes évacuées.

De nombreuses routes sont bloquées ou impraticables.

Dans un camp situé dans le bidonville de Cité Soleil, l'eau pénètre dans des cabanes éventrées.

"Nous n'avions jamais rien vu de tel. Tout le monde s'est réfugié à l'église mais je ne voulais pas quitter mon domicile. Toutes mes affaires sont trempées", dit Edeline Trevil, une femme de 47 ans aux pieds nus, qui a survécu avec son chat.

"J'ai froid! Je suis trempée depuis la nuit dernière."

Le vent s'est calmé samedi après-midi mais la pluie devrait continuer à tomber sur Haïti, selon les météorologues.

En République dominicaine voisine, Isaac a fait chuter des lignes électriques et près d'un million de personnes étaient privées de courant, selon les autorités. Une dizaine de villes au moins étaient isolées en raison des inondations.

En Floride, le gouverneur Rick Scott a décrété l'état d'urgence afin de mobiliser les services de secours.

En passant sur les eaux chaudes du golfe du Mexique, la tempête devrait se transformer en ouragan avec des vents soufflant jusqu'à 160 km/h puis atteindre le littoral américain en milieu de semaine entre la Floride et La Nouvelle-Orléans.

En prévision de l'arrivée d'Isaac, des puits de pétrole et des plates-formes gazières ont été fermés dans le golfe du Mexique.

 

Première publication : 26/08/2012

  • INTEMPÉRIES

    La tempête Isaac balaie Haïti et menace de se transformer en ouragan

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Les Philippins redoutent l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)