Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Macronomics" : les réformes d'Emmanuel Macron pour la France

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chute du prix du pétrole : bonne ou mauvaise nouvelle ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Liban : Beyrouth, entre souvenir et amnésie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michel Hazanavicius, la vie après "The Artist"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au cœur de la centrale nucléaire de Téhéran

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L'Égypte étudie la possibilité de gracier les journalistes d’Al-Jazira

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Passer en force sur l'immigration aux États-Unis : l'amnésie des républicains

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Diplômés français : "Le rêve d'un job à l'étranger"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 27/08/2012

Chine : Internet au service de la charité

En Chine, les opérations de solidarité se multiplient sur les sites de microblogging. Aux Etats-Unis, Mitt Romney et Barack Obama courtisent les électeurs hispaniques. Et un chat mène campagne en ligne pour entrer au Sénat américain.

Chine : Internet au service de la charité

Le petit Rui, deux ans et demi, souffre d’une malformation du cœur. Ses parents, d’origine modeste, n’ont pas pu assumer la totalité des frais d’une opération chirurgicale. Avec l’aide d’une ONG, ils ont donc décidé de lancer un appel aux dons sur les réseaux sociaux. Et en à peine dix jours, ils ont pu récolter 10 000 yuans, soit environ 1200 euros, ce qui a permis au jeune garçon d’être soigné la semaine dernière.

De telles opérations de solidarité se sont multipliées sur la Toile chinoise ces derniers mois. Weibo, l’équivalent local de Twitter, a même créé une plateforme dédiée à ces initiatives.

L’une des plus populaires a été lancée l’an dernier par l’ancien journaliste Deng Fei. Son association « Free Lunch for Children » utilise les microdons versés par les internautes pour distribuer des repas aux écoliers dans les régions les plus reculées du pays. Près de 5 millions d’euros ont ainsi été obtenus depuis la création du projet, et l’ONG demande aux écoles qu’elle soutient de rendre des comptes. Chaque jour, les établissements sont ainsi tenus de publier sur Internet le contenu et le coût du menu.

Un modèle basé sur la transparence qui fait recette, alors que la population se montre plus en plus méfiante vis-à-vis des associations caritatives contrôlées par l’Etat. Il y a un an, un scandale était ainsi venu discréditer la Croix rouge chinoise quand les internautes ont découvert le microblog de Guo Meimei. En effet, cette jeune femme affirmant travailler pour l’organisme, n’hésitait pas à étaler son style de vie luxueux sur Internet. Les soupçons de corruption avaient alors entraîné une chute vertigineuse des donations, et depuis, les Chinois ont trouvé d’autres moyens pour exprimer leur générosité.

 

USA : l’élection présidentielle et le vote hispanique

Alors que l’élection présidentielle américaine approche à grands pas, les deux candidats en lice poursuivent leur campagne et focalisent désormais leur attention sur les électeurs hispaniques dont le vote pourrait s’avérer décisif en novembre prochain. Des électeurs que Mitt Romney et Barack Obama tentent de convaincre essentiellement via Internet.

Les Américains d’origine hispanique sont en effet férus des nouvelles technologies et des réseaux sociaux. C’est ce qu’il ressort d’une étude menée en ligne par Usamp, une société spécialisée dans les sondages sur la Toile, qui explique que ces citoyens font largement usage de tous les outils disponibles en ligne pour s’informer et choisir le candidat pour lequel ils voteront dans moins de trois mois.

Un constat qui a donc poussé Romney et Obama à mettre les bouchées doubles sur le web pour convaincre les électeurs issus de cette communauté à leur accorder leur voix. L’actuel président des Etats-Unis a ainsi lancé une page Facebook et un compte Twitter qui s’adressent directement aux citoyens hispaniques. Et l’occupant de la Maison Blanche multiplie également les vidéos en espagnol pour critiquer le programme de son adversaire républicain et inciter cette catégorie de la population à lui accorder sa confiance en novembre.

De son côté, Mitt Romney propose également de nombreuses vidéos en espagnol pour fustiger le bilan de Barack Obama et expliquer que la communauté hispanique est la première victime de la politique menée par le président. Le fils du candidat mormon est également mis à contribution dans un clip où il s’adresse directement en espagnol aux électeurs pour leur expliquer que son père est le seul à pouvoir remettre le pays sur les bons rails… Enfin l’ancien gouverneur du Massachusetts a également créé une page sur son site de campagne baptisée « Juntos con Romney » dont l’objectif est de mobiliser les citoyens d’origine hispanique en sa faveur.

 

Un chat candidat au Sénat américain

Devenir le premier chat à siéger au Sénat américain… c’est l’objectif de Hank, un joli matou qui se présente à l’élection sénatoriale de l’Etat de Virginie de novembre prochain. Un candidat étonnant qui n’a rien à envier à ses adversaires humains puisque le chat dispose de son propre site web, d’une page Facebook et d’un compte Twitter pour se faire connaître des citoyens. Et le succès est déjà au rendez-vous. Hank compte en effet plus de 25 000 supporters sur Facebook et près de 2000 sur Twitter.

 

Un musée pour Nikola Tesla

Transformer le dernier laboratoire de Nikola Tesla en musée à la gloire de cet inventeur précurseur dans le domaine de l’électricité. Voici l’objectif de cette campagne lancée en ligne. Le laboratoire est en effet à vendre et des admirateurs du scientifique ont décidé de se mobiliser pour qu’il ne tombe pas entre de mauvaises mains. Une récolte de fonds organisée sur le site Indiegogo a déjà permis de lever plus de 900 000 dollars.


Vidéo du jour

La découverte, début juillet, du fameux boson de Higgs par les équipes du CERN a été largement applaudie par la communauté scientifique. Pour célébrer lui aussi cette avancée considérable, un étudiant en physique, s’est amusé à détourner le morceau de la chanteuse britannique Adele, « Rolling in the Deep ». Une version destinée aux non-initiés dans laquelle le jeune homme tente d’expliquer pourquoi cette découverte constitue un événement considérable pour la recherche scientifique…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/11/2014 Réseaux sociaux

Des Kényans appellent les femmes à la décence

Au sommaire de cette émission : au Kenya, une partie des internautes appelle les femmes à s’habiller avec décence; des stars australiennes se mobilisent contre la détention des...

En savoir plus

19/11/2014 Réseaux sociaux

USA : les Anonymous s'attaquent au Ku Klux Klan

Au sommaire de cette édition : le collectif Anonymous part en guerre contre le Ku Klux Klan aux Etats-Unis; les internautes canadiens se mobilisent en souvenir d’une victime de...

En savoir plus

17/11/2014 Réseaux sociaux

L'exécution de Peter Kassig bouleverse le web

Au sommaire de cette édition : la Toile mondiale fait part de son émotion après l’exécution de Peter Kassig; les autorités algériennes lancent une campagne en ligne contre les...

En savoir plus

15/11/2014 Internet

L'attractivité grandissante des réseaux sociaux d'entreprise

Comme tous les lundi matin, les cadres dirigeants de cette entreprise française se réunissent pour aborder les thèmes majeurs de la semaine. Un rendez-vous assez banal, si ce...

En savoir plus

14/11/2014 Réseaux sociaux

La mission Rosetta passionne la Toile

Au sommaire de cette édition : la mission Rosetta passionne les internautes du monde entier; au Chili, des citoyens se mobilisent contre la pollution industrielle; et des jeunes...

En savoir plus