Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Amériques

Les républicains reportent leur convention à l'approche de la tempête Isaac

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2012

Après avoir fait huit morts en Haïti, la tempête Isaac devrait arriver en Floride et en Louisiane, où l'état d'urgence a été décrété. Le coup d'envoi de la convention républicaine, prévue à Tampa (Floride), a été repoussé d'une journée.

REUTERS - Les habitants de la côte sud des Etats-Unis se préparent à l'arrivée de la tempête Isaac, alors que la Floride a commencé dimanche à être balayée par la pluie et le vent.

Isaac devrait se renforcer au-dessus des eaux chaudes du golfe du Mexique et se transformer lundi soir ou mardi en ouragan. Elle atteindra ensuite le littoral américain, entre la Floride et la Louisiane, a mis en garde le centre national des ouragans (NHC).

Une alerte a été émise pour cette région, y compris à La Nouvelle-Orléans, dévastée le 29 août 2005 par le passage de l'ouragan Katrina, qui a fait plus de 1.800 morts et provoqué des milliards de dollars de dégâts.

Le gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal, a décrété dimanche l'état d'urgence. Il a prévenu qu'un ordre d'évacuation serait probablement émis lundi pour les habitants des 15 quartiers de La Nouvelle-Orléans situés à l'extérieur du nouveau système censé protéger les parties basses de la ville des inondations.

"Rien n'empêchera cette tempête de se former et de se renforcer", a déclaré Bobby Jindal.

Sur la côte du Mississippi, les habitants ont entrepris de constituer des réserves de biens de première nécessité et de protéger leurs habitations.

"C'est la ruée, ils dévalisent les rayons", a dit Lindy Stewart après avoir fait ses courses dans un magasin de Gulfport. Cette habitante a acheté du pain, de la nourriture et "ce dont vous avez besoin pour survivre quelques jours sans électricité".

Les autorités portuaires du Mississippi ont ordonné le départ de tous les cargos et de tous les containeurs du port de Gulfport.

Huit morts à Haïti

Isaac menace les installations pétrolières du golfe du Mexique et les raffineries de Louisiane, ce qui a contribué à faire grimper lundi de plus d'un dollar, à près de 97,5 dollars, le cours du baril de brut léger américain sur les marchés asiatiques.

La compagnie BP, principal exploitant de la région, a annoncé dimanche l'arrêt de la production de toutes ses plates-formes de pétrole et de gaz naturel dans le golfe du Mexique et l'évacuation de tous ses employés.

Dimanche soir, Isaac se trouvait à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Key West, la pointe méridionale des Etats-Unis sur l'archipel floridien des Keys, dont elle commençait à s'éloigner. Elle était accompagnée de bourrasques allant jusqu'à 100 km/h et se déplaçait vers l'ouest-nord-ouest à 24 km/h.

Ses vents devraient se renforcer pour atteindre 170 km/h, ce qui en fera un ouragan de catégorie 2 sur les cinq niveaux que compte l'échelle de Saffir-Simpson.

Le trafic aérien est perturbé en Floride, où des centaines de vols ont été annulés.

Le Parti républicain a pour sa part décidé de reporter d'une journée le début de sa convention à Tampa, où Mitt Romney doit être investi candidat à l'élection présidentielle du 6 novembre.

Isaac a fait huit morts, dont trois enfants, à Haïti, ont annoncé les autorités haïtiennes. Trois personnes sont portées disparues en République dominicaine.

Aucun décès n'a en revanche été signalé à Cuba.

Première publication : 27/08/2012

  • INTEMPÉRIES

    La tempête Isaac s'abat sur Cuba, la Floride en état d'alerte

    En savoir plus

  • Course à la Maison Blanche : prêts ? Partez !

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Mitt Romney désigne Paul Ryan, élu du Wisconsin, comme colistier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)