Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Moyen-orient

Les rebelles disent avoir avoir abattu un hélicoptère de l'armée à Damas

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2012

La rébellion affirme avoir abattu ce lundi un hélicoptère de l'armée de Bachar al-Assad. L'engin survolait le quartier de Djobar, à Damas, où de violents combats ont éclaté entre les forces du régime et les insurgés.

REUTERS - Des rebelles ont abattu un hélicoptère de l'armée syrienne qui bombardait le quartier de Djobar, à Damas, où d'intenses combats ont éclaté, rapportent des témoins.

La télévision syrienne indique pour sa part qu'un hélicoptère s'est écrasé, sans préciser les circonstances.

Touché par un projectile lors d'un violent échange de tirs entre insurgés et forces syriennes, l'appareil a pris feu et s'est écrasé dans une ruelle du quartier résidentiel de Kaboun (nord-est), voisin de celui de Djobar, selon les témoins.

Des images vidéos tournées par des opposants montrent un hélicoptère en flammes s'abattant au sol, tandis que retentissent des "Allah Akbar !".

"Il volait au-dessus de la partie est de la ville et a tiré toute la matinée. Les rebelles ont tenté de le toucher pendant une heure, ils ont finalement réussi", a déclaré Abou Bakr, un militant du quartier, joint par Reuters via Skype.

De violents combats ont éclaté dans les faubourgs est de la capitale après la chute de l'hélicoptère, selon les opposants.

Les hélicoptères de l'armée syrienne ont commencé à tirer des roquettes et des rafales de mitrailleuse dimanche soir sur les quartiers ouvriers sunnites de Djobar, Zamalka et Irbine, en périphérie est de Damas.

Selon les militants, cette vague de bombardements a été déclenchée par une attaque rebelle qui a coûté la vie à un tireur embusqué près d'un carrefour à Djobar, à proximité d'un stade transformé en base militaire par les forces loyalistes. Un autre sniper a été capturé.

"L'armée d'Assad s'est vengée en arrêtant arbitrairement 100 personnes à Djobar. Les hélicoptères ont largué des tracts en ordonnant de livrer ce que le régime décrit comme des terroristes ou de s'exposer à des représailles", a déclaré Abou Omar, un commerçant joint par téléphone.

Première publication : 27/08/2012

  • SYRIE

    Massacre près de Damas, plus de 300 morts

    En savoir plus

  • SYRIE

    La ville d'Alep sous le feu des bombes, Brahimi "effrayé" par sa mission

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le flux de réfugiés syriens se poursuit dans les pays limitrophes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)