Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Noël au printemps"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

Moyen-orient

Des milliers de réfugiés syriens bloqués à la frontière turque

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2012

Ankara a temporairement fermé l'accès de son territoire aux réfugiés syriens, le temps selon un diplomate turc de mettre en place de nouveaux camps. Plus de 9 000 personnes fuyant les violences sont pour l'heure bloquées à la frontière.

AFP - Quelque 9.000 réfugiés syriens fuyant les combats dans leur pays étaient massés lundi à la frontière avec la Turquie, dont les autorités ont ralenti l'accueil le temps d'ouvrir de nouveaux camps d'urgence, a-t-on appris de sources diplomatiques turques.
              
"Six mille réfugiés attendent à la frontière syrienne à la hauteur de la province de Kilis et trois mille autres aux points de passage frontaliers dans la province de Hatay", dans le sud de la Turquie, a déclaré à l'AFP un diplomate turc s'exprimant sous couvert de l'anonymat.
              
"Des structures seront mises en place d'ici au plus tard trois jours, nous autoriserons alors ces gens à passer graduellement en Turquie", a-t-il expliqué.
              
Ce diplomate a précisé que des vivres et de l'aide humanitaire étaient distribués aux réfugiés dans le "no man's land" séparant les deux pays.
              
Deux nouveaux camps de réfugiés d'une capacité de 10.000 personnes sont en cours de construction à Gaziantep et Hatay, deux provinces du sud de la Turquie à proximité de la frontière syrienne, a-t-il ajouté.
              
"Ce qui se passe n'est pas la fermeture de la frontière, il n'en est pas question", a précisé une autre source diplomatique turque à l'AFP. "Nous sommes confrontés à une arrivée massive de réfugiés et les contrôles d'identité ainsi que les mesures de sécurité ralentissent très largement les entrées" sur le territoire turc, a expliqué cette source.
              
Le nombre de réfugiés syriens abrités en territoire turc dans plusieurs camps de toile ou de préfabriqués a doublé au cours des deux derniers mois pour dépasser ces derniers jours la barre des 80.000 personnes.
              
Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a prévenu la semaine dernière que la Turquie serait incapable d'accueillir plus de 100.000 Syriens et avait suggéré l'idée d'une zone-tampon sous contrôle de l'ONU en territoire syrien pour contenir l'afflux de réfugiés.
              
Les autorités turques se sont refusées à spéculer sur leur décision au cas où ce chiffre serait dépassé et ont appelé la communauté internationale à l'aide.
              
Le flot ininterrompu de réfugiés syriens a réveillé des craintes en Turquie d'une répétition des événements de la première guerre du Golfe en 1991, pendant laquelle quelque 500.000 Kurdes irakiens avaient franchi la frontière turque.
              

 

Première publication : 27/08/2012

  • SYRIE

    Les rebelles disent avoir avoir abattu un hélicoptère de l'armée à Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    Massacre près de Damas, plus de 300 morts

    En savoir plus

  • SYRIE

    La ville d'Alep sous le feu des bombes, Brahimi "effrayé" par sa mission

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)