Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La CAN fait sa révolution

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 6 mois à la Maison Blanche

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Le budget de l'armée a connu une érosion constante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 28/08/2012

"Les dures fin de mois à 5100 euros"

Presse internationale, Mardi 28 août. Au menu de la presse internationale ce matin, l’espoir d’un dialogue de paix historique, entre le gouvernement colombien et les FARC, les dures fins de mois d’un élu espagnol, le réchauffement climatique, et l’interdiction de faire le guignol à l’école.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec l’espoir d’un dialogue de paix historique en Colombie, entre le gouvernement et les FARC, après un demi-siècle d'affrontements sanglants.
 
Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé hier à la télé l'existence de «discussions exploratoires» avec la guérilla - et c’est à la Une de l’espagnol El Pais, qui explique que ces déclarations interviennent alors que les principaux médias ont fait état ces derniers jours de contacts noués à Cuba entre des représentants du gouvernement colombien et des Farc pour préparer l'ouverture de négociations en terrain neutre - contacts aussitôt dénoncés par l’ancien président Alvaro Uribe, qui a en son temps symbolisé la politique de fermeté envers les Farc, et qui a été le premier à annoncer l'hypothèse de ces contacts secrets à La Havane pour les critiquer.
 
 
La presse hispanophone qui s’émeut également depuis dimanche des déclarations d’un député conservateur espagnol, qui a déclaré avoir «du mal» à boucler ses fins de mois avec un salaire de 5100 euros. Des propos qui ont enflammé les esprits dans le pays qui souffre du taux de chômage le plus élevé du monde industrialisé, où les chômeurs en fin de droit reçoivent une allocation mensuelle de 400 à 450 euros, et où le salaire minimum n’atteint pas les 650 euros. Deux jours et un scandale plus tard, il semble toutefois que Collarte ait repris ses esprits. Le journal espagnol El Mundo rapporte ce matin ses propos contrits et tardifs: «Je demande pardon à tous ceux qui ont pu se sentir offensés; je sais parfaitement qu'il y a des gens avec 400 ou 500 euros et beaucoup de gens sans rien, qui eux ont vraiment du mal».
 
Le décalage entre certains élus et le reste de leurs concitoyens dont l’Espagne n’a évidemment pas le monopole - c’est à voir pour terminer avec ce dessin paru dans le quotidien grec Kathimerini, où l’on voit le Premier ministre grec rentrer content de sa tournée européenne. «Tout s’est bien passé, déclare Antonis Samaras. Maintenant il n’y a plus qu’à se mettre au travail». «Du travail  quel travail?», s’interroge un chômeur grec devant sa télé.
 
A voir également ce matin, ce nouveau record de fonte de la banquise de l'océan Arctique, annoncé hier par des chercheurs américains, qui disent voir là un nouveau signe des effets à long terme du réchauffement climatique. C’est une info qui est reprise ce matin par The International Herald Tribune, qui rapporte que la banquise ne s'étend plus que sur 4,10 millions de km2.
 
Pour terminer, et parce qu’il vaut toujours mieux finir avec un peu d’actu brûlante, je vous propose de jeter un cil à la Une du Daily Telegraph, le journal le plus vendu en Australie, qui revient à la Une sur la décision d’une école de Sidney d’interdire aux enfants de pratiquer le poirier et autres exercices acrobatiques susceptibles de leur causer des bobos - décision qui provoque un tollé chez les parents.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/07/2017 États-Unis

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 20 juillet : les révélations du Washington Post sur les changements de stratégie de l'administration Trump en Syrie, mais...

En savoir plus

20/07/2017 Agriculture

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

Au menu de la presse française ce jeudi 20 juillet, la désapprobation générale vis-à-vis d'Emmanuel Macron après la démission du général Pierre de Villiers, la lettre testament...

En savoir plus

19/07/2017 Jérusalem

"Le 'hand spinner' vu comme une menace" en Russie

Dans cette revue de presse internationale du 19 juillet, le "dîner secret" entre Donald Trump et Vladimir Poutine a bien eu lieu en marge du G20. Faut-il des portiques détecteurs...

En savoir plus

19/07/2017 Revue de presse française

Un an après sa mort, "Adama, c'est d'abord une victime"

À la une de la presse française de ce 19 juillet, un triste anniversaire, celui de la disparition d'Adama Traoré, emporté il y a un an par une asphyxie peu après son...

En savoir plus

18/07/2017 Revue de presse française

"Macron met les collectivités au régime sec"

À la une de la presse française de ce mardi 18 juillet, les leçons de la conférence nationale des territoires, le projet de loi antiterroriste qui inquiète les juristes et laisse...

En savoir plus