Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

Economie

Apple veut faire interdire huit smartphones Samsung aux États-Unis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/08/2012

Apple a demandé, lundi, à la justice d'interdire aux États-Unis la vente de huit modèles de smartphones Samsung suite à sa victoire vendredi contre le Sud-Coréen, après un procès historique dans le secteur des nouvelles technologies.

AFP - Le groupe informatique américain Apple a demandé lundi à la justice d'interdire la vente aux Etats-Unis de huit téléphones mobiles de son rival sud-coréen Samsung, après un jugement en sa faveur rendu vendredi soir, selon un document de justice.

Un tribunal de Californie a estimé que Samsung avait violé des brevets d'Apple et copié ses populaires iPad et iPhone, condamnant le sud-coréen à payer plus d'un milliard de dollars de dommages.

En conséquence, Apple demande une interdiction provisoire de vente pour une série de téléphones Samsung, notamment de la gamme Galaxy, commercialisés entre autres par les opérateurs télécoms AT&T, Verizon ou T-Mobile, et parmi lesquels figurent certains des derniers modèles compatibles avec la téléphonie 4G.

Dans le détail, les huit modèles concernés sont le Galaxy S 4G, le Galaxy S2 AT&T, le Galaxy S2 Skyrocket, le Galaxy S2 T-Mobile, le Galaxy S2 Epic 4G, le Galaxy S Showcase, le Droid Charge et le Galaxy Prevail.

Le Galaxy S3, lancé il y a trois mois et dont Samsung avait annoncé en juillet avoir déjà écoulé plus de 10 millions d'unités dans le monde, n'est pour l'instant pas concerné.

Selon un autre document judiciaire, le groupe coréen a, pour sa part, demandé à la justice de lever l'interdiction de vente frappant depuis le 26 juin sa tablette informatique Galaxy Tab 10.1, le tribunal de Californie ayant finalement estimé qu'elle n'enfreignait pas de brevet d'Apple.

La juge Lucy Koh a prévu une audience le 20 septembre pour examiner les demandes d'interdiction de vente demandées par Apple à l'égard de Samsung. Elle pourrait également décider de relever l'amende, jusqu'à un montant trois fois supérieur.

Le sud-coréen devrait aussi à cette occasion présenter ses arguments pour tenter d'obtenir une annulation ou une réduction des charges contre lui.

Première publication : 28/08/2012

  • TECHNOLOGIE

    Samsung a perdu une bataille mais Apple n'a pas gagné la guerre

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple remporte une importante bataille judiciaire contre Samsung

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Ces petits secrets qu'Apple et Samsung ont dû dévoiler lors de leur procès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)