Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le meilleur du théâtre et de la série "Mad Men"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arménie : l’art de la mémoire

En savoir plus

MODE

France : l’association Faber Lambert pour la valorisation des métiers rares

En savoir plus

FOCUS

Ebola : une campagne de vaccination redonne espoir à la Guinée

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les lingots d'or cachés de Jean-Marie Le Pen

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

États-Unis : la légalisation attendue du mariage gay

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le troisième mandat de la discorde

En savoir plus

EUROPE

Attentat-suicide meurtrier au Daguestan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/08/2012

Une kamikaze a activé sa ceinture d’explosifs dans la maison d'un cheikh au Daguestan, république instable du Caucase russe, provoquant la mort de sept personnes. Moscou, qui lutte contre des islamistes dans la région, peine à juguler les violences.

AFP - Six personnes parmi lesquelles un cheikh ont été tuées mardi dans un attentat commis par une femme kamikaze au Daguestan, a annoncé le ministère de l'Intérieur de cette république instable du Caucase russe.

"Hormis la kamikaze, six personnes sont mortes dans l'explosion, dont le cheikh Saïd-Afandi", a précisé le ministère dans un communiqué.

L'attentat a eu lieu dans la maison du religieux, âgé de 75 ans, dans la région de Bouïnaksk, a ajouté cette source.

"Selon des données préliminaires, une femme se faisant passer pour une fidèle s'est approchée (du cheikh, ndlr) et a déclenché une bombe accrochée à sa ceinture", a souligné le ministère.

Le 19 juillet, le mufti du Tatarstan, république de Russie centrale de tradition musulmane, avait été blessé dans un attentat et son adjoint tué par balle.

La Russie lutte contre une insurrection islamiste intense dans le Caucase, principalement au Daguestan et en Ingouchie, des régions régulièrement touchées par des attaques que les autorités imputent à des militants cherchant à établir un Etat islamique dans le Caucase russe.

Moscou peine toujours à juguler ces violences, qui se produisent parfois hors de la région du Caucase du Nord. La rébellion a notamment revendiqué le double attentat suicide de mars 2010 dans le métro de Moscou (40 morts) et celui à l'aéroport Moscou-Domodedovo en janvier 2011 (36 morts).

Première publication : 28/08/2012

  • RUSSIE

    Au Daguestan, huit ouvriers tués par une explosion

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Au Daguestan, Medvedev exige de nouvelles mesures antiterroristes

    En savoir plus

  • CAUCASE

    Tentative d'attentat près d'une base militaire russe au Daguestan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)