Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Amériques

Coup d'envoi de la convention républicaine en Floride

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/08/2012

Retardée à cause du passage de la tempête Isaac, la convention du Parti républicain s'est ouverte, ce mardi, à Tampa, en Floride. Mitt Romney y sera officiellement investi candidat du parti de l'éléphant à la Maison Blanche.

AFP - Mitt Romney, qui doit être désigné de facto mardi à Tampa (Floride, sud-est) candidat du parti républicain pour la présidentielle de novembre, dévoilera jeudi dans son discours à la convention républicaine "une vision plus positive pour l'Amérique", selon son entourage.

"Ce sera une vision très claire de la présidence de Romney (...) et des raisons pour lesquelles il veut être président", a déclaré à la presse Stuart Stevens, l'un des stratèges de l'ex-gouverneur du Massachusetts, dans l'avion de campagne du candidat.

Mitt Romney a rejoint Tampa mardi avec son épouse Ann, qui doit quant à elle prononcer un discours très attendu dans la soirée.

La convention, réduite de quatre à trois jours pour cause de tempête Isaac, s'achèvera jeudi avec le discours d'acceptation de Mitt Romney, auquel le candidat vient de mettre la dernière main, selon M. Stevens.

"Il aime toujours changer des choses jusqu'à la dernière minute, mais oui, (le discours) est fini", a affirmé M. Stevens, qui s'est enfermé avec le couple Romney pendant deux jours pour préparer leurs discours.

Il a affirmé que Mitt Romney, qui a lancé sa campagne présidentielle depuis une ferme du New Hampshire il y a plus d'un an, "reprendrait les arguments et les thèmes qu'il avait développés lors de son entrée en campagne".

Mais l'ancien gouverneur développera aussi "une vision différente, plus positive de l'Amérique" que les seules statistiques du chômage et la "stagnation économique" qui a marqué selon lui la présidence Obama.

La question que Romney posera, selon M. Stevens, est: "Accepte-t-on la désillusion ou pensons-nous pouvoir faire mieux ? C'est vraiment là-dessus que portera la campagne".

Première publication : 28/08/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Obama et Romney se disputent le vote des femmes

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    La "Romney Girl" suisse des démocrates américains agace Berne

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Avant la présidentielle, Obama veut faire renaître le rêve américain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)