Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

Moyen-orient

La justice rejette la plainte des parents de la pacifiste américaine tuée à Rafah

Vidéo par Laure MANENT

Texte par Gallagher FENWICK

Dernière modification : 28/08/2012

Un tribunal israélien a blanchi deux soldats de Tsahal accusés d’être responsables de la mort, en mars 2003, d'une jeune pacifiste américaine alors qu’elle tentait d’empêcher un bulldozer israélien de détruire une maison palestinienne à Gaza.


Neuf ans après la mort de la militante américaine Rachel Corrie, ses proches dénoncent un “simulacre de justice” après le verdict rendu, ce mardi 28 août, par le tribunal de Haïfa, dans le nord d’Israël.

Devant un parterre de journalistes, la famille de la victime affiche sa déception... Un sentiment “attendu”, selon la co-fondatrice de l’International Solidarity Movement (ISM), auquel Rachel Corrie appartenait.

La jeune femme est morte en mars 2003 sous les chenilles d’un bulldozer israélien alors qu’elle tentait d’empêcher celui-ci d’aplatir une maison palestinienne dans la bande de Gaza.

Le juge israélien a reconnu l’aspect “tragique de l’accident” tout en exonérant les deux officiers à bord de l’engin lors des faits. La famille de la victime parle d’une “bataille juridique ardue” devant les tribunaux de l’État hébreu, “pour faire éclater la vérité sur ce qui s’est réellement passé ce jour-là et pour faire changer ce système”.

Pour la famille, il ne fait aucun doute que l’un des deux officiers était conscient de la présence de Rachel Corrie à proximité de l’engin et l’a donc intentionnellement percutée.

Gorge nouée

La gorge nouée, Cindy Corrie, la mère de la victime, dit avoir été confrontée à “un système bien huilé qui ne sert qu’à protéger l’armée israélienne, ses soldats (...) et à leur garantir l’impunité au prix de la vie de civils.” Pour elle, les soldats de Tsahal doivent apprendre à rendre des comptes.

Le verdict du juge Oded Gershon est pourtant catégorique : “Rachel Corrie ne s’est pas éloignée de la zone comme toute personne sensée l’aurait fait”. Selon le magistrat, le conducteur ne pouvait pas voir la victime.

Sur ce point, les proches de la victime rappellent la position de leur gouvernement. “L’État américain n’a pas changé d’avis : l’enquête menée par les autorités israéliennes n’est ni crédible, ni complète”, indiquent-ils.

La famille a annoncé qu’elle comptait faire appel du verdict devant la Cour suprême israélienne. “Nous voulons mieux comprendre la mentalité des officiers supérieurs israéliens et ce qui les pousse à donner de tels ordres”, conclut Cindy Corrie.

 

Première publication : 28/08/2012

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Ces Israéliens qui boycottent le "Made in Israel" sur les produits des colonies

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    François Hollande souhaite faciliter la reconnaissance d'un État palestinien

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Netanyahou critiqué pour sa gestion unilatérale de la flottille pour Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)