Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Moyen-orient

La justice rejette la plainte des parents de la pacifiste américaine tuée à Rafah

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/08/2012

La famille de Rachel Corrie (photo) a été déboutée de sa plainte contre l'État d'Israël. Au cours d'une manifestation organisée dans la bande de Gaza en 2003, la pacifiste américaine de 23 ans avait été écrasée par un bulldozer israélien.

REUTERS - Le recours au civil des parents d'une jeune militante américaine qui avait été écrasée par un bulldozer de l'armée israélienne lors d'une manifestation en faveur des Palestiniens dans la bande de Gaza en 2003 a été rejeté mardi par la justice israélienne.

Après une enquête militaire qui avait innocenté l'armée israélienne, la famille de Rachel Corrie avait déposé un recours devant un tribunal civil de Haïfa en 2005, accusant Israël d'avoir provoqué intentionnellement la mort de leur fille de 23 ans.

Celle-ci participait à une manifestation durant la seconde Intifada pour tenter d'empêcher la démolition par Israël d'habitations palestiniennes à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Dans sa décision lue au tribunal, le juge a qualifié la mort de Rachel Corrie d'"incident regrettable" et estimé que l'Etat israélien n'était pas responsable dans la mesure où le décès s'était produit en temps de guerre, selon sa propre expression.

"L'affaire est rejetée", a déclaré le juge Oded Gershon. "La demande à l'Etat de paiement de dommages-intérêts n'est pas justifiée."

Il a ajouté que les militaires avaient fait leur possible pour maintenir les manifestants à l'écart du site. "Elle (Rachel Corrie) ne s'est pas tenue à distance de la zone comme toute personne qui réfléchit l'aurait fait."

La mort de Rachel Corrie en a fait un symbole de l'Intifada. Son histoire a été portée à la scène dans plusieurs pays et racontée dans le livre "Let Me Stand Alone."

"Je suis blessée", a déclaré à la presse la mère de Rachel Corrie', Cindy, après l'énoncé du jugement.

Le sort de Rachel Corrie avait suscité peu de sympathie en Israël. Sa mort s'est produite au plus fort de la seconde Intifada qui s'est traduite par plusieurs milliers de morts chez les Palestiniens et la mort de centaines d'Israéliens dans des attentats à la bombe.

Originaire d'Olympic, dans l'Etat de Washington, Rachel Corrie était membre bénévole de l'ONG pro-palestinienne International Solidarity Movement.

Certains hauts responsables américains avaient critiqué l'enquête originale menée par les militaires, soulignant son manque d'approfondissement et de crédibilité. Mais le juge a estimé mardi que cette enquête avait été correctement menée, exonérant l'armée de toute responsabilité.

Première publication : 28/08/2012

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Ces Israéliens qui boycottent le "Made in Israel" sur les produits des colonies

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    François Hollande souhaite faciliter la reconnaissance d'un État palestinien

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Netanyahou critiqué pour sa gestion unilatérale de la flottille pour Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)