Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 30/08/2012

Les Jeux paralympiques à l’heure des réseaux sociaux

Les Jeux paralympiques 2012 se mettent à l’heure des réseaux sociaux. Le maire de la capitale du Tadjikistan part à la rencontre des internautes. Et des artistes réalisent les portraits de Barack Obama et de Mitt Romney en bœuf séché.

Les Jeux paralympiques à l’heure des réseaux sociaux


Dernières séances de préparation pour Jiri Jezek avant le début des Jeux Paralympiques de Londres. Ce cycliste tchèque, qui a perdu une jambe dans un accident de voiture à l’âge de 11 ans, publie régulièrement des vidéos pour faire découvrir aux internautes les coulisses des compétitions qui doivent se dérouler jusqu’au 9 septembre.

Le quintuple médaillé d'or paralympique fait en effet partie des 50 athlètes-blogueurs qui vont partager, pendant une dizaine de jours, leur quotidien dans le village. Une initiative lancée par le comité d’organisation avec l’aide d’un sponsor qui doit permettre aux public de vivre les Jeux paralympiques de l’intérieur.

En effet, cet événement, qui a notamment pour objectif de changer le regard sur le handicap, suscite un réel engouement auprès des internautes. En témoigne le succès de ce clip viral mis en ligne par la chaîne britannique Channel Four, qui va retransmettre en direct les compétitions au Royaume-Uni.

Et pour augmenter la visibilité de ces Jeux paralympiques, les projets se sont multipliés sur la Toile. Le comité australien, par exemple, a ainsi mobilisé des équipes pour s’assurer que chacun de ses sportifs présents à Londres dispose d’une fiche Wikipédia qui sera mise à jour à mesure que les épreuves se dérouleront.

Des campagnes de communications sont également menées sur les réseaux sociaux. De nombreux athlètes et bon nombre d’équipes sont en effet présents sur les sites Twitter ou Facebook, où ils peuvent être en contact direct avec leurs supporters et les appeler à les soutenir même après la fin des Jeux.

 

Tadjikistan : un maire à la rencontre des internautes

Dans un pays dirigé d’une main de fer par son Président Emomali Rakhmon depuis 1992, l’annonce avait d’abord été accueillie avec scepticisme. Il y a trois semaines, Mahmadsaid Ubaidulloev, le maire de la capitale tadjike Douchanbé, avait invité sur Facebook les internautes à le rencontrer pour discuter des problèmes qui leur tiennent à cœur.

Malgré les doutes, la réunion a bien eu lieu jeudi dernier et des opposants, ainsi que des journalistes indépendants, ont même pu y participer. Un meeting au cours duquel le maire a d’abord défendu son action pour répondre aux critiques dont il fait l’objet sur Internet, avant de laisser la parole à ses administrés.

L’initiative a surpris de nombreux citoyens qui espèrent que d’autres dirigeants politiques imiteront l’exemple d’Ubaidulloev.

Le maire de Douchanbé est en effet un des seuls officiels du pays à utiliser les réseaux sociaux. Car Internet suscite la méfiance du pouvoir tadjik qui est régulièrement critiqué sur le web. Facebook avait ainsi été brièvement bloqué en mars dernier et les sites d’informations indépendants sont pour la plupart inaccessibles pour les internautes locaux.

Une censure qui s’est renforcée depuis les affrontements meurtriers qui ont éclaté entre forces de l’ordre et rebelles le mois dernier à Khorog, une ville située près de la frontière avec l’Afghanistan. En effet, très peu d’informations ont filtré, ces dernières semaines, de cette province qui avait soutenu l’opposition islamiste pendant les cinq ans de guerre civile qui ont divisé le pays jusqu’en 1997.

 

Le code du silence de Las Vegas

« Ce qui se passe à Las Vegas doit rester à Las Vegas ». La ville aux 1000 tentations a tenu a rappelé sa devise après la mise en ligne la semaine dernière de photos du prince Harry nu. À travers une publicité publiée dans un grand quotidien américain et une campagne sur Internet, Las Vegas condamne donc ceux qui ont rompu ce fameux code du silence. Des règles que près de 100 000 internautes se sont engagés à respecter en signant une charte en ligne.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Des internautes effectuant le salut militaire dans leur plus simple appareil… c’est la dernière tendance à avoir submergé la Toile depuis la publication des fameuses photos du Prince Harry nu. Comme on peut le voir sur ces clichés récemment mis en ligne, les utilisateurs du web s’en donnent en effet à cœur joie pour se moquer des dernières frasques du membre de la famille royale britannique. Une page Facebook appelant à rendre hommage au Prince Harry de cette façon atypique a même vu le jour et compte plusieurs dizaines de photos toutes plus amusantes les unes que les autres.

 

Vidéo du jour

La présidentielle américaine approchant à grands pas, les auteurs de cette vidéo ont tenu à rendre hommage aux deux candidats en lice, Barack Obama et son adversaire républicain, Mitt Romney. Un hommage très particulier puisque les portraits des deux hommes ont été réalisés entièrement à partir de bœuf séché. Une initiative amusante qui aura tout de même nécessité près de 50 heures de travail.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/10/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les...

En savoir plus

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus

17/10/2014 Réseaux sociaux

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

Au sommaire de cette édition : les internautes volent au secours d’une infirmière américaine infectée par Ebola; une vaste opération policière menée en Europe suscite la...

En savoir plus

16/10/2014 Réseaux sociaux

Kim Jong-Un réapparaît et devient la risée du web

Au sommaire de cette édition : Kim Jong-un devient la risée du web après sa réapparition en public; une chaîne australienne de supermarchés est au cœur d'une vive polémique;...

En savoir plus