Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

La toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

FRANCE

Le syndicaliste Bernard Thibault appelle à manifester le 9 octobre pour sauvegarder l'emploi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/08/2012

Le numéro un de la CGT appelle à manifester le 9 octobre pour la sauvegarde de l'"emploi industriel" et s'"opposer à la ratification du traité budgétaire européen". Le secrétaire général se dit "alarmé" par la situation économique de la France.

AFP - Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a jugé alarmante mercredi, dans un entretien à l'AFP, la situation économique et sociale de la France et a annoncé des manifestations de la CGT le 9 octobre pour la "défense de l'emploi industriel" et une campagne de pétition contre la ratification du traité budgétaire européen.

"Il y a une forme d'alarme de notre point de vue sur la situation économique et sociale", a affirmé M. Thibault au lendemain d'une assemblée générale de rentrée de la CGT qui réunissait les fédérations et les unions départementales.

"Depuis la conférence sociale" tenue en juillet, "il y a une forte détérioration de la situation", selon lui.

"Cela confirme notre regret qu'à la conférence sociale il n'y ait pas eu d'autres annonces de la part du gouvernement pour faire face à l'urgence en matière d'emploi, notamment sur les restructurations", a-t-il ajouté.

"Compte tenu de l'urgence de la situation", la CGT lance "une première initiative le 9 octobre pour "la défense de l'industrie et de l'emploi", dans le cadre d'une "semaine de mobilisation décidée par la Fédération européenne de l'industrie", a souligné le numéro un de la centrale.

Des manifestations seront prévues dans des grandes villes (Paris, Lyon, Bordeaux, etc).

"Il faut que le gouvernement prenne la mesure de l'urgence de la situation et des attentes", a-t-il dit.

"Le mécontentement était fort et a provoqué un changement de président de la République, il est normal qu'il y ait une impatience importante vu la dégradation de la situation", a jugé M. Thibault.

Par ailleurs, la CGT va lancer "une campagne d'information et de mobilisation pour relayer la position de la Confédération européenne des syndicats (CES), rejetant le traité européen, qui est susceptible d'être soumis à ratification dans les semaines à venir", a affirmé M. Thibault.

"Nous allons militer pour une non-ratification par la France de ce traité, quelle que soit la procédure utilisée", a précisé M. Thibault. Le gouvernement entend faire ratifier le texte par le Parlement tandis que Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) appelle à un référendum.

La CGT "va élaborer un matériel grand public, dont un texte à faire pétitionner dans les entreprises, qui va permettre aux salariés de s'exprimer pour une non-ratification de ce traité", a précisé M. Thibault.
 

Première publication : 29/08/2012

  • FRANCE

    "En France, la paupérisation des étudiants est une évidence"

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    "Drame", "catastrophe", "crime social" : les syndicats de PSA sont sous le choc

    En savoir plus

  • FRANCE

    La hausse de 2 % du smic fustigée par les syndicats

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)