Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

Afrique

Nouvelle vague de violences à Mombasa, un mort dans une attaque à la grenade

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/08/2012

Secouée par des émeutes depuis lundi, la ville de Mombasa (sud-est du Kenya) a de nouveau été le théâtre de violences, ce mercredi. Une attaque à la grenade contre un camion de police a fait un mort et quatre blessés.

AFP - Une attaque à la grenade contre un camion de police à Mombasa, grande ville côtière en proie à des émeutes depuis lundi, a fait un mort et quatre blessés, ont indiqué mercredi des responsables kenyans.

"Une grenade a été lancée sur un véhicule, faisant un mort et deux blessés qui ont été hospitalisés", a indiqué la Croix-Rouge.

"Une personne a été tuée sur les lieux où la grenade a explosé", a indiqué un officier de police. "Nous pensons qu'il s'agit d'un des assaillants", a-t-il ajouté.

Le bilan des émeutes était jusque là de quatre personnes, deux policiers qui ont succombé à leurs blessures dans la nuit de mardi à mercredi, et un civil retrouvé mort dès le premier jour des violences lundi.

La police kényane avait assuré mercredi matin avoir ramené l'ordre à Mombasa.

Des centaines de jeunes sont descendus dans la rue pour protester contre le meurtre d'un prêcheur musulman radical, Aboud Rogo Mohammed, abattu dans sa voiture par des inconnus lundi à Mombasa, un crime qualifié d'exécution extrajudiciaire par plusieurs organisations musulmanes kényanes.

Les violences ont aussi fait une vingtaine de blessés, dont une douzaine de policiers, selon la Croix Rouge.

Prêcheur controversé, Rogo était soupçonné de liens avec les islamistes somaliens shebab. Il était notamment sous le coup de sanctions de l'ONU et des Etats-Unis qui l'accusaient d'avoir recruté des combattants et levé des fonds pour le mouvement somalien, rallié à Al-Qaïda.

Début 2012, Rogo avait été arrêté dans une descente de police chez lui. La police avait affirmé avoir trouvé armes, munitions, détonateurs. Le prêcheur était depuis en liberté sous caution.

Plusieurs pays occidentaux -- France, Royaume Uni, Australie et Etats-Unis notamment -- ont appelé leurs ressortissants à la prudence à Mombasa.
 

Première publication : 29/08/2012

  • KENYA

    L'assassinat d'un dignitaire musulman provoque des émeutes à Mombasa

    En savoir plus

  • KENYA

    Violences ethniques meurtrières dans le sud-est du Kenya

    En savoir plus

  • KENYA

    Au moins seize morts après l'attaque de deux églises dans l'est du Kenya

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)