Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Amériques

Sept ans après Katrina, l'ouragan Isaac touche les côtes de la Louisiane

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/08/2012

L'ouragan Isaac se dirigeait vers La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, encore marquée par le passage meurtrier de Katrina en 2005. Dans la nuit de mardi à mercredi, près de 130 000 habitants de la ville étaient privés d'électricité.

AFP - La tempête tropicale Isaac s'est transformée en ouragan mardi et se dirigeait droit vers La Nouvelle-Orléans, où il était attendu dans la nuit, sept ans quasiment jour pour jour après Katrina, qui avait ravagé la ville.

L'ouragan a touché les côtes américaines à l'extrême sud-est de la Louisiane mardi en début de soirée, a annoncé le Centre de surveillance des ouragans américain (NHC).

"Des vents forts et une dangereuse montée des eaux le long de la côte au nord du golfe" du Mexique sont attendus, a précisé le NHC.

Dans un bulletin à 03h00 GMT, le NHC a indiqué que l'oeil de l'ouragan se trouvait à 120 km au sud-sud-est de La Nouvelle Orléans.

A la Nouvelle-Orléans, sept ans après Katrina



Dans un précédent bulletin à 23H00 GMT, une heure avant que l'ouragan ne touche les côtes, le NHC faisait déjà état de montées des eaux mesurées jusqu'à 2,40 mètres sur les côtes de Louisiane, du Mississippi et de Floride.

A La Nouvelle-Orléans, les rues étaient presque vides. Sous des trombes d'eau et un fort vent annonçant l'approche de l'ouragan, les habitants avaient, pour beaucoup, déjà protégé les fenêtres de leurs maisons et entassé des vivres chez eux.

A 00H30 GMT près de 130.000 personnes n'avaient plus d'électricité, selon l'entreprise qui fournit l'énergie à la ville.

"Ca rappelle des souvenirs", souffle Melody Barkum, 56 ans, qui avait passé plusieurs jours bloquée sur un toit à attendre les secours après le passage de Katrina. "Mais je n'ai pas peur", a-t-elle déclaré à une journaliste de l'AFP: "Si j'ai survécu à Katrina, je peux survivre à ça".

Selon le NHC, Isaac est pour le moment un ouragan de catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq degrés.

Ses vents atteignent 130 km/h, et l'ouragan se trouvait à 22H00 GMT à 150 km de La Nouvelle-Orléans. Isaac se déplaçait vers le nord-ouest à la vitesse de 13 km/h.

L'ouragan pourrait donc frapper la ville sept ans jour pour jour après Katrina, qui avait ravagé La Nouvelle-Orléans le 29 août 2005, déclenchant l'une des pires catastrophes naturelles de l'histoire américaine, faisant quelque 1.800 morts dans l'ensemble de l'Etat.

Barack Obama a décrété mardi l'état d'urgence dans le Mississippi, comme il l'avait fait lundi pour la Louisiane, afin de permettre la mobilisation des ressources de l'Etat fédéral pour venir en aide aux autorités locales. Les autorités des Etats de l'Alabama, de la Louisiane et du Mississippi avaient elles aussi décrété l'état d'urgence dès dimanche.

Fortes inondations


Isaac a la particularité d'avancer "lentement" si bien que les autorités craignent de fortes inondations, avec des précipitations de 25 à 40 centimètres "voire davantage", a affirmé à la presse le maire de La Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu.

Il ne s'agit pas d'un ouragan de catégorie 3 comme Katrina mais "un ouragan de catégorie 1 avec cette force, des vents de 135 à 160 km/h qui peuvent atteindre 200 km/h en rafales, est largement assez gros pour nous frapper durement si nous n'y prenons pas garde", a prévenu l'élu.

Les vols ont été annulés pour mardi et mercredi à l'aéroport de La Nouvelle-Orléans, indique son site. Des communes ont aussi été évacuées, a rapporté le gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal.

Plus de 33.500 membres de la Garde nationale et près de 100 avions et hélicoptères se tiennent prêts à intervenir dans les quatre Etats menacés, Floride, Alamaba, Mississippi et Louisiane.

"Ce n'est pas le moment de prendre des risques. (...) Il faut prendre cela au sérieux", a prévenu dans la matinée Barack Obama lors d'une allocution à la Maison blanche.

L'autorité américaine de régulation du nucléaire (NRC) a annoncé pour sa part avoir dépêché quatre inspecteurs dans deux centrales de Louisiane, celles Waterford (à l'ouest de la Nouvelle-Orléans) et de River Bend (au nord-ouest de Baton Rouge) pour s'assurer de la sécurité des sites.

Le passage d'Isaac en Haïti samedi a fait 19 morts, et a provoqué le report d'une journée de la convention du parti républicain, à Tampa (Floride, sud-est), où Mitt Romney a été officiellement investi comme candidat à la présidentielle du 6 novembre face à Barack Obama.

Première publication : 29/08/2012

  • ÉTATS-UNIS

    L'ouragan Isaac se dirige droit vers La Nouvelle-Orléans

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La tempête Isaac se dirige vers la Louisiane

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les républicains reportent leur convention à l'approche de la tempête Isaac

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)