Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat de Londres : "We are not afraid"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rodin en majesté au Grand Palais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Keep calm et carry on"

En savoir plus

FOCUS

L'Inde, paradis des startups

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Londres frappée au coeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marine Le Pen au Tchad

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : la piste du "terrorisme islamiste" privilégiée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Sage-femme" : Catherine Deneuve et Catherine Frot se découvrent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 30/08/2012

"Vérifier les faits? Pour quoi faire?"

Presse internationale, Jeudi 30 août. Au menu de la presse internationale ce matin, la convention républicaine de Tampa, où les orateurs ont étrillé le bilan de Barack Obama, dont la presse conservatrice commence à envisager la défaite. Les émeutes de Mombasa, et les Jeux paralympiques.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la convention républicaine qui se tient en ce moment à Tampa, en Floride, un rendez-vous marqué par de violentes diatribes contre l’Administration Obama.
 
Chacun à son tour, orateur après orateur, a distribué sa volée de bois vert, et le moins en forme n’était sans doute pas le colistier de Mitt Romney, Paul Ryan, qui a tempêté contre le bilan du président sortant, responsable selon lui de tous les maux, chômage et dette abyssale en tête - tempête c’est bien le mot, à en croire ce dessin du Christian Science Monitor, qui s’est amusé à établir une sorte d’échelle des coups de vents.
 
Derrière la virulence de ces attaques, The Financial Times veut pourtant croire à la possibilité pour le camp républicain de mettre un terme à ce que le journal appelle «15 ans de stupidité américaine». The FT étrille à son tour le bilan de l’Administration Obama, accusée d’avoir généré en 4 ans l’équivalent de 20 000 dollars d’endettement supplémentaires pour chaque Américain, sans parvenir à faire baisser le chômage ni à relancer la croissance. Mitt Romney, estime le journal, a aujourd’hui une vraie chance de confronter Obama à son bilan, et de s’adresser à l’intelligence des Américains, longtemps ignorée et sous-estimée, d’après The FT.
 
S’adresser à l’intelligence des électeurs - voilà qui n’est sans doute pas tout à fait gagné pour le moment dans cette campagne. The Atlantic revient sur le travail de vérification des faits et des diresentrepris par la presse américaine, pour confronter les candidats à leurs déclarations. Des tentatives dézinguées par le staff de campagne de Mitt Romney, qui a expliqué que les républicains n’avaient pas l’intention de «laisser leur campagne dictée par ceux qui vérifient l’info». Le camp républicain continuera donc à diffuser un spot de campagne où il est affirmé que «Barack Obama a tranquillement annoncé qu’il avait pour projet de supprimer l’obligation pour les bénéficiaires de l’aide sociale de chercher du travail et de se former». Accusation mensongère, comme l’a prouvé The New York Times.
 
A voir également ce matin, ces émeutes qui touchent la ville de Mombasa, au Kenya, déclenchées par le meurtre du prêcheur islamiste Aboud Rogo Mohammed. Rogo était un prêcheur controversé, soupçonné de liens avec les islamistes somaliens shebab. Au Kenya, l’inquiétude monte face à la menace islamiste, et le quotidien kényan The Daily Nation évoque des émeutes dont la soudaineté, la sophistication et l’étendue montrent un niveau de préparation inquiétant. Rien de spontané dans cette flambée de violence, écrit le journal, qui s’inquiète de voir le Kenya s’y habituer chaque jour davantage.
 
On passe endin en Grande-Bretagne, où débute aujourd’hui la 14ème édition des Jeux paralympiques. Je vous propose de voir ça avec une tribune signée Alex Brooker, un journaliste handicapé de Channel Four. Il explique dans une tribune publiée par The Independent, qu’il ne faut pas regarder ces Jeux comme une compétition de personnes handicapées, mais comme du sport, un point c’est tout. Ce que vous allez voir, c’est du «vrai sport», écrit-il. Bref, «savourez le spectacle !».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/03/2017 Revue de presse internationale

"Keep calm et carry on"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 mars, l’attaque d’hier contre le cœur politique et touristique de Londres.

En savoir plus

23/03/2017 Revue de presse française

"Londres frappée au coeur"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 mars, l’attentat qui a frappé le cœur politique de Londres, hier. Les déclarations de patrimoine des candidats à la...

En savoir plus

22/03/2017 Revue de presse internationale

"Commémore-t-on excessivement les attentats ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 22 mars, la commémoration du premier anniversaire des attentats de Bruxelles, la difficile progression de l’armée...

En savoir plus

22/03/2017 Revue de presse française

"Le virus des affaires"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 22 mars, la démission express du ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, la poursuite des révélations sur François Fillon,...

En savoir plus

21/03/2017 Débat

"McGuinness : de l'IRA à la paix"

Au programme de cette revue de presse internationale : comment les journaux étrangers ont-ils perçu le débat télévisé d’hier entre les principaux candidats à la présidentielle...

En savoir plus