Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

asie

L'armée australienne perd cinq de ses soldats en moins de 24 heures

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/08/2012

Cinq soldats australiens des forces de l'Otan ont été tués en Afghanistan lors de deux attaques perpétrées en moins de 24 heures. Trois d'entre eux ont été abattus par un homme portant l’uniforme de l’armée afghane.

AFP - Deux soldats australiens ont perdu la vie jeudi matin dans la chute de leur hélicoptère dans un bastion taliban du sud de l'Afghanistan, portant à cinq le nombre de soldats australiens morts au combat en moins de 24 heures.

La chute de l'hélicoptère est survenue tôt jeudi matin dans la province de Helmand, ont indiqué les autorités australiennes et les forces de l'Otan en Afghanistan dans des communiqués distincts.

Une enquête sera diligentée sur les causes de ce crash survenu alors qu'il n'y avait pas d'activités d'insurgés talibans dans le secteur, a indiqué la mission de l'Otan.

Ce nouvel incident porte à cinq le nombre de soldats australiens morts en moins de 24 heures en Afghanistan, une des journées les plus sombres pour l'armée australienne depuis la fin de la guerre du Vietnam.

Trois soldats de la force internationale de l'Otan avaient été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans la province de l'Oruzgan (sud) lors d'une nouvelle attaque d'un homme portant l'uniforme de l'armée afghane.

"Un individu portant un uniforme de l'Armée nationale afghane a retourné son arme contre des membres de la Force internationale de sécurité et d'assistance (Isaf), et a tué trois d'entre eux", avait affirmé les forces de l'Otan dans un communiqué.

Le ministère australien de la Défense avait confirmé que des militaires australiens avaient été tués au cours de l'attaque qui s'est produite dans la province de l'Oruzgan où sont déployés environ 1.500 Australiens.

Des forces américaines et la majorité du contingent australien sont déployés dans la province d'Oruzgan, située au nord de Kandahar. L'attaque et la chute de l'hélicoptère portent à 38 le nombre de soldats australiens tués depuis le début de la mission en Afghanistan.

L'attaque porte aussi à 45 le nombre de soldats de l'Otan tués cette année par des soldats ou des policiers des forces afghanes, soit 14% des pertes totales de l'Isaf.

Environ 25% de ces "attaques de l'intérieur", aussi nommées tirs "vert sur bleu", soit de membres des forces nationales afghanes sur des soldats de l'Otan, sont dues à l'infiltration de talibans, selon le commandant des forces internationales, le général américain John Allen.

"Des désaccords, l'animosité qui aurait pu croître entre un assaillant et nos forces en général, ou des motifs personnels" peuvent aussi être à la source de ces attaques, a ajouté le gradé la semaine passée lors d'une vidéoconférence depuis Kaboul.

Première publication : 30/08/2012

  • AFGHANISTAN

    Nouvelle série d'attaques meurtrières contre des civils et des soldats de l'Otan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Journée d'attentats sanglants en Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un employé afghan tue trois soldats de l'Otan dans leur base militaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)