Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

FRANCE

Anne Sinclair confirme implicitement sa séparation avec DSK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2012

La journaliste Anne Sinclair a confirmé, l'air de rien, dans une interview accordée au quotidien "Le Parisien" sa séparation avec son mari Dominique Strauss-Kahn.

AFP - La journaliste Anne Sinclair confirme implicitement être séparée de Dominique Strauss-Kahn et confie qu'elle va "très bien", dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France daté de vendredi.

A la question "Comment va votre vie personnelle depuis votre séparation d'avec Dominique Strauss-Kahn ?", la directrice éditoriale du Huffington Post en France répond: "J'ai bonne mine, j'ai pris des vacances, je retravaille durement, je suis à fond sur les élections américaines."

"J'ai toujours un lien très fort avec mes six enfants" - les deux fils qu'elle a eus avec Ivan Levaï et les quatre enfants nés de précédentes unions de DSK -, ajoute-t-elle, avant de lancer: "Et je vais très bien, merci".

Le 2 juillet dernier, une source proche de l'ancien patron du Fonds monétaire international avait confirmé que DSK et Anne Sinclair, mariés depuis 20 ans, étaient séparés depuis environ un mois. Les deux intéressés ne s'étaient pas exprimés directement depuis.

Alors qu'on lui demande si elle accepterait de rencontrer Isabelle Adjani, qui doit jouer son rôle dans un film d'Abel Ferrara inspiré de l'affaire DSK, Anne Sinclair répond par l'affirmative car elle "aime beaucoup l'actrice". "Mais pas si c'est pour parler sur le sujet spécifique que vous évoquez", relativise celle qui a toujours farouchement défendu sa vie privée au plus fort de la tempête médiatique.

Elle fustige ensuite à mots couverts la déferlante d'articles, livres, films et téléfilms évoquant le couple qu'elle formait avec DSK: "En France, la presse est libre, ô combien, l'édition est libre ô combien, le cinéma est libre, ô combien. Et moi je suis libre de mener ma vie comme je l'entends sans en rendre compte à quiconque."

Avant d'ajouter: "Mitterrand avait une très belle phrase:+N'offense pas qui veut+"..."Elle peut servir souvent".

Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair étaient rentrés en France le 4 septembre dernier, après l'affaire du Sofitel de New York qui a coûté à DSK son poste de directeur général du FMI et ruiné ses ambitions présidentielles en France.

DSK avait démissionné le 18 mai 2011, quatre jours après qu'une femme de chambre du Sofitel, Nafissatou Diallo, l'eut accusé d'agression sexuelle.

Tout au long de cette affaire, Anne Sinclair a défendu son mari et est restée à ses côtés. Les difficultés n'ont depuis pas cessé.

Le 26 mars dernier, DSK a notamment été mis en examen à Lille pour proxénétisme aggravé en bande organisée dans le cadre de l'affaire dite du Carlton de Lille.

Première publication : 31/08/2012

  • FRANCE

    Les avocats de DSK dénoncent un acharnement des médias et de la justice

    En savoir plus

  • FRANCE

    DSK désormais autorisé à parler de l'affaire du Carlton à la presse

    En savoir plus

  • FRANCE

    DSK et Anne Sinclair se sont séparés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)