Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Economie

Free Mobile revendique 3,6 millions d'abonnés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2012

En six mois, 3,6 millions de personnes ont souscrit un abonnement à Free Mobile a révélé vendredi Iliad, la maison mère de l'opérateur téléphonique et internet. Une clientèle qui a rapporté 320 millions d'euros de revenus supplémentaires au groupe.

AFP - Le groupe Iliad, maison mère de Free, a dévoilé vendredi des résultats semestriels spectaculaires au plan commercial, grâce au succès de Free Mobile, et confirmé ses objectifs de croissance du chiffre d'affaires, mais les coûts du lancement ont pesé sur ses bénéfices.

Le quatrième opérateur de téléphonie mobile, lancé avec fracas en janvier, a recruté 3,6 millions d'abonnés au cours des six premiers mois de l'année, soit 5,4% du marché français.

Free avait déjà dit avoir recruté au premier trimestre 2,6 millions d'abonnés, ce qui signifie que les arrivées de nouveaux clients ont ralenti d'avril à juin, après la contre-attaque de ses concurrents contraints d'abaisser leurs tarifs, qui ont vu leur nombre d'abonnés croître à nouveau.

Free Mobile reste en l'état un succès commercial indéniable puisque l'activité a rapporté à Iliad 320 millions d'euros de revenus supplémentaires, permettant au groupe d'afficher une hausse spectaculaire de 39% du chiffre d'affaires semestriel, à 1,44 milliard d'euros.

L'activité fixe continue elle aussi à bien se porter, avec 1,13 milliard de revenus, soit une progression de 8,5%.

Iliad a affirmé s'attendre à une forte augmentation du chiffre d'affaires en 2012 et confirmé sa prévision de le voir dépasser 4 milliards d'euros à l'horizon 2015.

Revers de la médaille: le lancement de Free Mobile a eu des conséquences sur le bénéfice semestriel de sa maison mère, en chute de 45% à 80 millions, et ponctionné sa trésorerie.

Pour améliorer la situation, la solution "est le déploiement de notre propre réseau, pour ne plus avoir à payer des centaines de millions d'itinérance à l'opérateur historique", a déclaré à l'AFP le directeur général d'Iliad, Maxime Lombardini.

Première publication : 31/08/2012

  • TÉLÉPHONIE

    Quelque 10 000 emplois menacés par l'arrivée de Free Mobile en France, selon l'Arcep

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMS

    La justice va se pencher sur les offres "illimitées" des opérateurs mobiles français

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Free s'offre un concept-store géant pour changer son image low cost

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)