Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merkel-Trump, je t'aime moi non plus"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France - Russie : des relations économiques pas si frileuses

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lutte contre le terrorisme en Europe : et maintenant ?...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des coptes en Égypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump : des débuts réussis ? (partie 2)

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 31/08/2012

L'Obama Express

Il y a quatre ans, Barack Obama quittait Chicago pour la Maison Blanche. Nos reporters ont pris le train qui relie Chicago à Washington et ont parcouru 1 230 km pour savoir ce que doivent faire les démocrates pour gagner le cœur des Américains.

Monter à bord du Capitol Limited, le train qui va de Chicago à Washington, est une façon de se mettre dans les pas de Barack Obama, élu de l'Illinois devenu locataire de la Maison Blanche, et un moyen de mesurer les défis qui attendent le président dans sa course à la réélection. Barack Obama devra tout d'abord motiver ses troupes pour retrouver l'essence de la campagne de 2008 : une élection américaine se gagne sur le terrain.

À Chicago, première étape de notre voyage, la machine est bien huilée : en plus du quartier général d'Obama, des dizaines de cellules démocrates jalonnent la ville. Au sein de chacune, des "Phone Bank" sont organisées : les militants consacrent plusieurs soirées par semaine à appeler un à un les électeurs, à les répertorier selon leur orientation politique et à les encourager à voter Obama. Ces sessions visent notamment les habitants des États-clés, comme l'Ohio ou la Pennsylvanie, où le vote va se jouer à quelques milliers de voix près.

L'Ohio, étape suivante sur notre route, est ainsi le centre d'une âpre bataille électorale. "Il s'agit d'aller frapper à toutes les portes, rue par rue, quartier par quartier", explique Ken Johnson, un responsable démocrate local. Le dispositif démocrate sur le terrain est impressionnant : les quartiers sont quadrillés, le vote de chacun est analysé, et, là où des voix peuvent être gagnées, le parti organise du porte-à-porte et des campagnes d'inscription des électeurs sur les listes électorales. "Si vous gagnez l'Ohio, vous pouvez gagner l'élection", explique une volontaire.

Mais le président fait face à un autre défi : le chômage. "C'est clairement la tactique principale des candidats de parler emploi, emploi, emploi", nous explique Steve Newman, directeur d'un "Job Center" à Cleveland. "Nous avons tellement souffert du chômage. La tendance est bonne aujourd'hui, mais cela va lentement", ajoute-t-il. Aucun président américain depuis Franklin Roosevelt n'a été réélu avec un taux de chômage supérieur à 7,4 %. Le chômage dépasse aujourd'hui les 8 % aux États-Unis.

Barack Obama devra enfin gagner des voix chez les indécis. Ils représentent 6 % de l'électorat. Ce sont eux, de facto, qui feront le président. "C'est difficile de choisir un candidat, parce qu'ils font toujours des promesses, il font espérer plein de choses, mais cela ne se réalise jamais", explique Dale Kiddleton, rencontré sur notre route vers Washington, résumant l'opinion de beaucoup d'indécis.

Pour gagner ces voix-là, Barack Obama multiplie les déplacements. Les 3 et 4 juillet, l'équipe de campagne a organisé une tournée du président-candidat dans l'Ohio et en Pennsylvanie. Cinq étapes en 48 heures. Toutes étaient situées sur la ligne du Capitol Limited. Quatre ans après l’élection d’Obama, la route qui mène de Chicago à Washington a encore son importance.

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE , Philip CROWTHER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/05/2017 Moyen-Orient

Exclusif : au cœur de la bataille de Mossoul, autopsie d'un chaos

Depuis plus de sept mois, les forces irakiennes mènent une vaste offensive pour chasser l'organisation État islamique (EI) de Mossoul. Les jihadistes opposent une résistance...

En savoir plus

18/05/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Inde, la guerre aux "superbactéries" est déclarée

C’est un fléau de santé publique. D’après l’ONU, les "superbactéries", ces bactéries qui résistent aux antibiotiques, représentent la "plus grande menace mondiale" à venir en...

En savoir plus

11/05/2017 Moyen-Orient

Méditerranée orientale : gaz, le grand échiquier

C'est une découverte qui pourrait rebattre les cartes au Moyen-Orient. Celle du plus grand bassin gazier jamais mis au jour aux portes de l'Europe. Mais l'étendue de cette...

En savoir plus

05/05/2017 Asie - pacifique

De la Birmanie au Bangladesh, l'exode des Rohingya, peuple sans terre ni patrie

La communauté musulmane des Rohingya compte un peu plus d'1,3 million de membres. Bien qu'établie depuis plus de deux siècles en Birmanie, elle ne fait pas partie des minorités...

En savoir plus

27/04/2017 EUROPE

Espagne : les cols blancs du cannabis

En Espagne, grâce au succès des "clubs" qui essaiment depuis 2011, le cannabis est devenu un nouvel or vert. Produits dérivés, cliniques spécialisées, tourisme associé… Toute une...

En savoir plus