Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leur frontière aérienne avec la Libye

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

EUROPE

Italie : dans une interview posthume, le cardinal Martini avertit l'Église qu'elle a "200 ans de retard"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2012

Dans une interview parue samedi en Italie, le cardinal progressiste Carlo Maria Martini, décédé la veille à l'âge de 85 ans, invite l'Église catholique à "admettre ses erreurs" et à se transformer en profondeur.

REUTERS - Dans une interview publiée après sa mort, le cardinal Carlo Maria Martini, ancien archevêque de Milan qui fut naguère considéré comme un successeur possible de Jean-Paul II, estime que l'Eglise catholique a "200 ans de retard".

Le cardinal Martini, un des piliers du camp progressiste de l'Eglise, est mort vendredi à l'âge de 85 ans.

"Notre culture a vieilli, nos églises sont grandes mais vides et la bureaucratie ecclésiastique s'est accentuée, nos rites et nos soutanes sont prétentieux", disait-il dans cette interview que publie samedi le quotidien italien Corriere della Serra.

"L'Eglise, poursuivait-il, doit admettre ses erreurs et entreprendre un changement radical, à commencer par le pape et les évêques."

"Les scandales de pédophilie nous obligent à emprunter la voie de la transformation."

Dans cette ultime interview, le cardinal Martini appelle aussi l'Eglise catholique à revoir son approche du divorce et à s'ouvrir aux familles recomposées.

"Une femme est abandonnée par son mari et trouve un nouveau compagnon pour s'occuper d'elle et de ses enfants: un second amour réussit. Mais si cette famille est victime de discrimination (de la part de l'Eglise), la rupture n'intervient pas seulement avec la mère, mais aussi avec ses enfants", argumente-t-il.

"L'Eglise a 200 ans de retard. Pourquoi ne nous réveillons-nous pas ? Avons-nous peur ?"

Représentant de la branche libérale de l'Eglise catholique, le cardinal Martini, dont la dépouille a été exposée samedi à la cathédrale de Milan, s'était notamment déclaré en faveur du port du préservatif dans certains cas.

Il était considéré comme un successeur possible de Jean Paul II jusqu'à ce qu'il annonce, en 2002, qu'il souffrait de la maladie de Parkinson. A la mort du pape polonais, en 2005, c'est un conservateur, Benoît XVI, qui est monté sur le trône de Saint-Pierre.

Première publication : 01/09/2012

  • RELIGION

    Les Églises catholique et orthodoxe appellent à la réconciliation polono-russe

    En savoir plus

  • RELIGION

    Mariage homosexuel : la prière universelle qui divise les catholiques

    En savoir plus

  • FRANCE

    Homosexualité : l'Église réaffirme ses positions sur le mariage et l'adoption

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)