Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

LE DÉBAT

Armée française : le premier accroc d'Emmanuel Macron ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Armée française : le premier accroc d'Emmanuel Macron ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

À Washington, l'expérience "Game of Thrones" autour d'un cocktail

En savoir plus

Afrique

Un agent du renseignement de l'ancien régime meurt dans un attentat à Benghazi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2012

Un ancien colonel des services de sécurité intérieure qui travaillait pour le régime de Mouammar Kadhafi a été tué ce dimanche par l'explosion d'une voiture piégée en plein cœur de Benghazi, dans l'est de la Libye.

AFP - Un colonel des services de sécurité intérieure sous l'ancien régime a été tué dimanche dans l'explosion de sa voiture piégée au centre de la ville de Benghazi, a annoncé à l'AFP le vice-ministre de l'Intérieur Ounis al-Charef.

"Un colonel de l'ancien organe de sécurité intérieure (sous le régime de kadhafi), a été tué et son accompagnateur a été gravement blessé", a indiqué M. al-Charef.

"Il s'agit d'un assassinat. La voiture a été piégée", a-t-il précisé.

La voiture a explosé en début d'après-midi avenue Jamal Abdelnasser, au coeur de la ville de Benghazi dans l'est du pays, selon un journaliste de l'AFP.

Cet assassinat s'ajoute à plusieurs autres perpétrés dans l'est du pays et visant des officiers ayant travaillé dans les services de sécurité de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi.

Ces attentats sont généralement attribués au islamistes radicaux, sévèrement réprimés sous l'ancien régime et qui tenteraient de se venger de leurs bourreaux.

Première publication : 02/09/2012

  • LIBYE

    Seif al-Islam Kadhafi sera jugé en septembre en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les ex-combattants kadhafistes, boucs émissaires des autorités libyennes ?

    En savoir plus

  • LIBYE

    Plusieurs explosions frappent le cœur de Tripoli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)