Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Afrique

Un agent du renseignement de l'ancien régime meurt dans un attentat à Benghazi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2012

Un ancien colonel des services de sécurité intérieure qui travaillait pour le régime de Mouammar Kadhafi a été tué ce dimanche par l'explosion d'une voiture piégée en plein cœur de Benghazi, dans l'est de la Libye.

AFP - Un colonel des services de sécurité intérieure sous l'ancien régime a été tué dimanche dans l'explosion de sa voiture piégée au centre de la ville de Benghazi, a annoncé à l'AFP le vice-ministre de l'Intérieur Ounis al-Charef.

"Un colonel de l'ancien organe de sécurité intérieure (sous le régime de kadhafi), a été tué et son accompagnateur a été gravement blessé", a indiqué M. al-Charef.

"Il s'agit d'un assassinat. La voiture a été piégée", a-t-il précisé.

La voiture a explosé en début d'après-midi avenue Jamal Abdelnasser, au coeur de la ville de Benghazi dans l'est du pays, selon un journaliste de l'AFP.

Cet assassinat s'ajoute à plusieurs autres perpétrés dans l'est du pays et visant des officiers ayant travaillé dans les services de sécurité de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi.

Ces attentats sont généralement attribués au islamistes radicaux, sévèrement réprimés sous l'ancien régime et qui tenteraient de se venger de leurs bourreaux.

Première publication : 02/09/2012

  • LIBYE

    Seif al-Islam Kadhafi sera jugé en septembre en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les ex-combattants kadhafistes, boucs émissaires des autorités libyennes ?

    En savoir plus

  • LIBYE

    Plusieurs explosions frappent le cœur de Tripoli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)