Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Economie

L'Andalousie demande à son tour une aide financière à Madrid

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2012

L'Andalousie est devenue, ce lundi, la quatrième région espagnole à demander officiellement une aide financière de l'État central après la Catalogne et les régions de Murcie et de Valence. Elle espère obtenir une "avance" d'un miliard d'euros.

AFP - L'Andalousie, région la plus peuplée d'Espagne, a annoncé lundi qu'elle souhaitait "une avance" d'un milliard d'euros avant la mise en place du mécanisme d'aide aux régions, devenant ainsi la quatrième région du pays à appeler à l'aide l'Etat central.

"En attendant que soient définies les conditions dans lesquelles les régions peuvent accéder au fonds" destiné à les soutenir, l'Andalousie souhaite cette avance pour "avoir des liquidités", a déclaré à des journalistes à Séville une des responsables du gouvernement andalou, Susana Diaz, des propos confirmés à l'AFP par un porte-parole de la région.

Les régions espagnoles, responsables des lourds budgets de la santé et de l'éducation, affrontent de graves difficultés financières depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008.

En juillet, la région de Murcie a elle aussi lancé un appel à l'aide financière de l'Etat, qu'elle a chiffré autour de 300 millions d'euros.

La semaine dernière, deux poids lourds de l'économie espagnole l'ont imitée: la Catalogne, qui va solliciter 5,023 milliards, et la région de Valence, qui a dit qu'elle aurait besoin de plus de 4,5 milliards, avant de préciser que sur cette somme, elle pourrait trouver un milliard par d'autres moyens.

Dans le cas de l'Andalousie, le porte-parole n'a pas souhaité donner de chiffre sur la demande d'aide totale que pourrait formuler la région, mais cette dernière, qui affichait au premier trimestre une dette publique de 15,4 milliards (10,6% de son PIB), fait face au second semestre à des échéances de remboursement de 1,61 milliard.

La région assure pourtant n'avoir pas encore pris de décision quant à une éventuelle demande d'aide au fonds créé par l'Etat central, indiquant qu'elle n'écarte pas cette possibilité et admettant que les banques font actuellement pression pour qu'elle le fasse.

Le fonds, doté de 18 milliards d'euros, sera opérationnel "dans les prochaines semaines", a promis vendredi le ministre de l'Economie Luis de Guindos, assurant que cette somme sera "suffisante" pour aider toutes les régions le demandant

Première publication : 03/09/2012

  • ESPAGNE

    Madrid entérine la création d'une "bad bank" pour soulager son secteur bancaire

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    La Catalogne réclame une aide de cinq milliards d'euros

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Quand l'Espagne racle les fonds de tiroir pour faire face à la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)