Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Amériques

À deux mois de la présidentielle, Romney rattrape Obama dans les sondages

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2012

À la veille de l'ouverture de la Convention démocrate, Barack Obama et Mitt Romney, qui a été investi par le Parti républicain à Tampa la semaine dernière, sont crédités l'un et l'autre de 45 % d’intentions de vote dans les sondages.

REUTERS - A deux mois de l'élection présidentielle américaine du 6 novembre, un sondage, réalisé par Ipsos pour Reuters durant une semaine et publié dimanche, place les deux candidats, Mitt Romney et le président Barack Obama, au coude à coude.

Mitt Romney investi par le Parti républicain, Barack Obama devrait à son tour accepter d'être le candidat démocrate à l'élection présidentielle lors de la convention de son parti qui s'ouvre mardi à Charlotte (Caroline du Nord), en vue du vote du 6 novembre.

Ils sont crédités chacun de 45% d'intentions de vote, avec une marge d'erreur de 2,9 points.


La convention républicaine, qui s'est tenue la semaine dernière à Tampa (Floride), a quelque peu bénéficié à Mitt Romney, qui remonte de quatre point, un sondage réalisé une semaine auparavant donnant Barack Obama vainqueur par une très courte avance avec 46% des voix.

Mais la convention démocrate pourrait également peser dans la balance et bénéficier au président sortant, selon Julia Clark, sondeuse pour l'institut Ipsos.

"Au cours de la semaine à venir, Mitt Romney luttera pour se maintenir au niveau du président et nous verrons probablement un renversement en faveur d'Obama", prédit-elle.

Les résultats du sondage montrent en effet que les électeurs attendent de Barack Obama qu'il se prononce à cette occasion notamment sur les questions sensibles du redressement de l'économie américaine et d'un marché de l'emploi morose avec un taux de chômage de 8,3%.

Quelque 82% des électeurs interrogés ont d'ailleurs vu, lu ou entendu des informations relatives à la convention républicaine de Tampa, ce qui montre l'intérêt de l'opinion publique pour ce type d'événements politiques.

En Floride, les républicains se sont attachés à mettre en valeur l'expérience d'entrepreneur de Mitt Romney ainsi que son sens de la famille, lui valant une légère remontée - toutefois largement insuffisante - de sa cote de sympathie, avec 32% d'opinions favorables contre 48% pour Obama.

Le camp républicain n'a en revanche pas réussi à améliorer l'opinion des électeurs sur des sujets centraux de la campagne, comme la capacité des candidats à protéger les emplois américains.

Ces chiffres sont révélateurs du fait que ce soit la forme et non le fond qui se dégage lors des conventions, commente Julia Clark.

Mais alors que chacun des candidats emporte clairement l'adhésion des sympathisants de leurs propres camps, le coeur des électeurs non-affiliés a tendance à pencher à droite: avec 33% d'intentions de vote pour Romney, contre 28% pour Obama.

Barack Obama et Mitt Romney se confronteront lors de trois débats télévisés, les 3, 16 et 22 octobre. Ces duels télévisés pourraient peser dans la balance alors qu'aucun des deux candidats ne se dégage dans les sondages.

Première publication : 03/09/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Mitt Romney veut tourner la page de "quatre années de présidence Obama"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut ringardiser Romney en "chattant" sur Reddit

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Convention républicaine : baptême du feu offensif pour Paul Ryan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)