Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Amériques

À deux mois de la présidentielle, Romney rattrape Obama dans les sondages

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2012

À la veille de l'ouverture de la Convention démocrate, Barack Obama et Mitt Romney, qui a été investi par le Parti républicain à Tampa la semaine dernière, sont crédités l'un et l'autre de 45 % d’intentions de vote dans les sondages.

REUTERS - A deux mois de l'élection présidentielle américaine du 6 novembre, un sondage, réalisé par Ipsos pour Reuters durant une semaine et publié dimanche, place les deux candidats, Mitt Romney et le président Barack Obama, au coude à coude.

Mitt Romney investi par le Parti républicain, Barack Obama devrait à son tour accepter d'être le candidat démocrate à l'élection présidentielle lors de la convention de son parti qui s'ouvre mardi à Charlotte (Caroline du Nord), en vue du vote du 6 novembre.

Ils sont crédités chacun de 45% d'intentions de vote, avec une marge d'erreur de 2,9 points.


La convention républicaine, qui s'est tenue la semaine dernière à Tampa (Floride), a quelque peu bénéficié à Mitt Romney, qui remonte de quatre point, un sondage réalisé une semaine auparavant donnant Barack Obama vainqueur par une très courte avance avec 46% des voix.

Mais la convention démocrate pourrait également peser dans la balance et bénéficier au président sortant, selon Julia Clark, sondeuse pour l'institut Ipsos.

"Au cours de la semaine à venir, Mitt Romney luttera pour se maintenir au niveau du président et nous verrons probablement un renversement en faveur d'Obama", prédit-elle.

Les résultats du sondage montrent en effet que les électeurs attendent de Barack Obama qu'il se prononce à cette occasion notamment sur les questions sensibles du redressement de l'économie américaine et d'un marché de l'emploi morose avec un taux de chômage de 8,3%.

Quelque 82% des électeurs interrogés ont d'ailleurs vu, lu ou entendu des informations relatives à la convention républicaine de Tampa, ce qui montre l'intérêt de l'opinion publique pour ce type d'événements politiques.

En Floride, les républicains se sont attachés à mettre en valeur l'expérience d'entrepreneur de Mitt Romney ainsi que son sens de la famille, lui valant une légère remontée - toutefois largement insuffisante - de sa cote de sympathie, avec 32% d'opinions favorables contre 48% pour Obama.

Le camp républicain n'a en revanche pas réussi à améliorer l'opinion des électeurs sur des sujets centraux de la campagne, comme la capacité des candidats à protéger les emplois américains.

Ces chiffres sont révélateurs du fait que ce soit la forme et non le fond qui se dégage lors des conventions, commente Julia Clark.

Mais alors que chacun des candidats emporte clairement l'adhésion des sympathisants de leurs propres camps, le coeur des électeurs non-affiliés a tendance à pencher à droite: avec 33% d'intentions de vote pour Romney, contre 28% pour Obama.

Barack Obama et Mitt Romney se confronteront lors de trois débats télévisés, les 3, 16 et 22 octobre. Ces duels télévisés pourraient peser dans la balance alors qu'aucun des deux candidats ne se dégage dans les sondages.

Première publication : 03/09/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Mitt Romney veut tourner la page de "quatre années de présidence Obama"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut ringardiser Romney en "chattant" sur Reddit

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Convention républicaine : baptême du feu offensif pour Paul Ryan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)