Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

Amériques

À deux mois de la présidentielle, Romney rattrape Obama dans les sondages

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2012

À la veille de l'ouverture de la Convention démocrate, Barack Obama et Mitt Romney, qui a été investi par le Parti républicain à Tampa la semaine dernière, sont crédités l'un et l'autre de 45 % d’intentions de vote dans les sondages.

REUTERS - A deux mois de l'élection présidentielle américaine du 6 novembre, un sondage, réalisé par Ipsos pour Reuters durant une semaine et publié dimanche, place les deux candidats, Mitt Romney et le président Barack Obama, au coude à coude.

Mitt Romney investi par le Parti républicain, Barack Obama devrait à son tour accepter d'être le candidat démocrate à l'élection présidentielle lors de la convention de son parti qui s'ouvre mardi à Charlotte (Caroline du Nord), en vue du vote du 6 novembre.

Ils sont crédités chacun de 45% d'intentions de vote, avec une marge d'erreur de 2,9 points.


La convention républicaine, qui s'est tenue la semaine dernière à Tampa (Floride), a quelque peu bénéficié à Mitt Romney, qui remonte de quatre point, un sondage réalisé une semaine auparavant donnant Barack Obama vainqueur par une très courte avance avec 46% des voix.

Mais la convention démocrate pourrait également peser dans la balance et bénéficier au président sortant, selon Julia Clark, sondeuse pour l'institut Ipsos.

"Au cours de la semaine à venir, Mitt Romney luttera pour se maintenir au niveau du président et nous verrons probablement un renversement en faveur d'Obama", prédit-elle.

Les résultats du sondage montrent en effet que les électeurs attendent de Barack Obama qu'il se prononce à cette occasion notamment sur les questions sensibles du redressement de l'économie américaine et d'un marché de l'emploi morose avec un taux de chômage de 8,3%.

Quelque 82% des électeurs interrogés ont d'ailleurs vu, lu ou entendu des informations relatives à la convention républicaine de Tampa, ce qui montre l'intérêt de l'opinion publique pour ce type d'événements politiques.

En Floride, les républicains se sont attachés à mettre en valeur l'expérience d'entrepreneur de Mitt Romney ainsi que son sens de la famille, lui valant une légère remontée - toutefois largement insuffisante - de sa cote de sympathie, avec 32% d'opinions favorables contre 48% pour Obama.

Le camp républicain n'a en revanche pas réussi à améliorer l'opinion des électeurs sur des sujets centraux de la campagne, comme la capacité des candidats à protéger les emplois américains.

Ces chiffres sont révélateurs du fait que ce soit la forme et non le fond qui se dégage lors des conventions, commente Julia Clark.

Mais alors que chacun des candidats emporte clairement l'adhésion des sympathisants de leurs propres camps, le coeur des électeurs non-affiliés a tendance à pencher à droite: avec 33% d'intentions de vote pour Romney, contre 28% pour Obama.

Barack Obama et Mitt Romney se confronteront lors de trois débats télévisés, les 3, 16 et 22 octobre. Ces duels télévisés pourraient peser dans la balance alors qu'aucun des deux candidats ne se dégage dans les sondages.

Première publication : 03/09/2012

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Mitt Romney veut tourner la page de "quatre années de présidence Obama"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut ringardiser Romney en "chattant" sur Reddit

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Convention républicaine : baptême du feu offensif pour Paul Ryan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)