Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TOUS POLITIQUES

Benoist Apparu, député-maire UMP de Châlons-en-Champagne

En savoir plus

SUR LE NET

Émotion en ligne après la libération de quatre otages français

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Printemps de Bourges, Festival d'Aix en Provence... la musique en festival!

En savoir plus

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'enfreindre l'accord de Genève

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

Afrique

Un proche d'Abdelaziz Bouteflika nommé Premier ministre

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2012

Quatre mois après les élections législatives, le chef d'État algérien Abdelaziz Bouteflika a nommé un nouveau Premier ministre. Proche du pouvoir, Abdelmalek Sellal, 64 ans, remplace Ahmed Ouyahia qui a présenté sa démission du gouvernement.

AFP - L'actuel ministre des Ressources en eau Abdelmalek Sellal, 64 ans, a été nommé lundi soir Premier ministre par le chef d'Etat algérien Abdelaziz Bouteflika, quatre mois après les élections législatives, a annoncé la présidence dans un communiqué.
              
"Conformément aux dispositions de l'article 77.5 de la Constitution, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin ce jour aux fonctions du Premier Ministre, Monsieur Ahmed Ouyahia, qui lui a présenté la démission du gouvernement", indique le texte.
              
"Le Président de la République a nommé Monsieur Abdelmalek Sellal, Premier Ministre", poursuit le communiqué.
              
Aucune information n'a été diffusée sur la composition du gouvernement, traditionnellement annoncée en même temps que la nomination du Premier ministre.
              
Enarque spécialisé dans la diplomatie, M. Sellal avait dirigé les deux dernières campagnes présidentielles de M. Bouteflika, en 2004 et en 2009.
              
Doté d'une grande expérience politique, il a exercé de hautes fonctions locales et occupé plusieurs postes ministériels.
              
Le nouveau gouvernement devrait intégrer d'anciens ministres et de jeunes hauts fonctionnaires, selon plusieurs sites d'informations locales.
              
L'actuelle équipe avait assuré la conduite des affaires courantes, amputée de six ministres élus députés qui ne pouvaient cumuler les deux fonctions en vertu d'une loi votée fin 2011 dans le cadre des réformes politiques présidentielles.
              
Aucun gouvernement n'avait été nommé à l'issue des élections législatives du 10 mai, largement remportées par le Front de libération national (FLN) dont est issu M. Bouteflika, amenant l'opposition à évoquer "une hibernation".
              
Ce retard "a plongé le pays dans une période d'hibernation et bloqué sa vie politique", avait estimé lundi le Premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS, opposition) Ali Laskri.

 

Première publication : 03/09/2012

  • ALGÉRIE

    "J'ai voté au hasard, je ne connaissais pas un seul nom de candidat…"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE - LÉGISLATIVES

    Les électeurs algériens partagés entre résignation et optimisme

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    "Les législatives algériennes ne s’annoncent ni propres, ni honnêtes"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)