Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Comment tout pourrait mal tourner pour Angela Merkel"

En savoir plus

MODE

Barcelone, nouvel eldorado de la création européenne

En savoir plus

LE DÉBAT

La Catalogne en instance de divorce avec l’Espagne ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du Code du travail : les ordonnances présentées en Conseil des ministres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crise au FN : "L'impossible existence des numéros deux"

En savoir plus

LE DÉBAT

La Catalogne en instance de divorce avec l’Espagne ? (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Crise des Rohingya : "Qu'ils nous laissent entrer", plaide le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme

En savoir plus

Asie - pacifique

Une vingtaine de morts dans un attentat-suicide en Afghanistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/09/2012

Au moins une vingtaine de personnes ont été tuées et 50 autres blessées dans un attentat-suicide perpétré mardi lors de funérailles dans la province du Nangarhar, dans l'est de l'Afghanistan. L'attaque visait le gouverneur du district de Dur Baba.

AFP - Au moins vingt personnes sont mortes dans un attentat suicide perpétré mardi après-midi lors de funérailles dans l'est de l'Afghanistan, selon un nouveau bilan du ministère de l'Intérieur.
              
Environ 50 personnes ont également été blessées dans l'attaque, dont certaines se trouvent dans un état critique, ce qui pourrait faire croître le nombre de tués, selon le bureau de presse de ce ministère.
              
Le précédent bilan était d'au moins huit morts et d'une trentaine de blessés.
              
L'attaque visait le gouverneur du district de Dur Baba, dans la province du Nangarhar, a indiqué Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère, qui n'a pas su dire si cette cible avait été touchée.
              
D'après Abdullah Stanikzaï, le chef de la police du Nangarhar, pour qui le nombre de morts est également passé à 20 personnes, un homme "à pied" s'est fait exploser durant un enterrement dans le district de Dur Baba.
              
Hamisha Gul, le gouverneur du district, fait partie des blessés, tout comme deux de ses gardes du corps, selon M. Stanikzaï, ce que confirme Ahmad Zia Abdulzaï, le porte-parole de la province.
              
D'après M. Abdulzaï, ce sont même 25 personnes qui ont été tuées, dont le fils de M. Gul. "La gouverneur du Nangarhar condamne fortement cet acte lâche de terroristes", a-t-il ajouté.
              
Malgré la présence de 130.000 soldats de la coalition de l'Otan, en soutien aux 352.000 militaires et policiers afghans, le gouvernement de Kaboul et ses alliés de l'Isaf n'ont pas réussi à vaincre l'insurrection menée par les talibans, chassés fin 2001 du pouvoir par la coalition étrangère.
              
La violence est particulièrement élevée dans le sud et l'est du pays. Les attentats suicides sont avec les mines artisanales les principales armes des rebelles.
              

 

Première publication : 04/09/2012

  • AFGHANISTAN

    Double attentat meurtrier contre une base américaine en Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Nouvelle série d'attaques meurtrières contre des civils et des soldats de l'Otan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Journée d'attentats sanglants en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)