Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Emmanuel Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

EUROPE

Moody's n'exclut pas d'abaisser la note de l'Union européenne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/09/2012

Moody's a révisé sa perspective sur la note des dettes à long terme de l'UE, qui passe de "stable" à "négative". L’agence n’exclut pas d’abaisser la note de l'UE si ses plus gros contributeurs comme l’Allemagne ou la France perdent leur triple A.

AFP - L'agence de notation Moody's a ramené lundi de "stable" à "négative" la perspective de la note qu'elle accorde à l'Union européenne, disant s'aligner sur les baisses de perspectives d'importants pays membres comme l'Allemagne et la France.

Moody's signifie ainsi qu'elle n'exclut pas d'abaisser la note de l'UE à moyen terme, même si dans l'immédiat elle l'a maintenue à "Aaa", soit le plus haut niveau possible dans sa classification.

L'action de l'agence "reflète les perspectives négatives assortissant maintenant les notations Aaa de contributeurs clés au budget de l'UE: l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, qui ensemble représentent 45% des recettes budgétaires de l'UE", explique-t-elle dans son communiqué.

Moody's avait abaissé le 23 juillet à "négative" la perspective de sa note pour l'Allemagne, le Pays-Bas et le Luxembourg, trois pays notés "Aaa", en raison de "l'incertitude croissante" sur l'issue de la crise en zone euro. Elle avait aussi indiqué à l'époque qu'elle réexaminerait "à la fin du troisième trimestre" le triple A accordé à la France et à l'Autriche, deux pays déjà placés sous perspective négative depuis février. Le Aaa du Royaume-Uni est pour sa part sous perspective négative depuis décembre.

Tout en reconnaissant que le profil de crédit de l'UE est renforcé par "des mesures structurelles en place", Moody's juge "raisonnable de partir du principe que la probabilité de défaut de l'UE sur sa dette est la même que celle de ses membres les mieux notés.

Moody's explique qu'elle pourrait dégrader la note de l'UE si elle dégradait la note de certains de ses membres, prévenant qu'elle serait "particulièrement sensible" à des changements de note pour l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Un "affaiblissement de l'engagement des pays membres envers l'UE" ou "des changements au cadre budgétaire de l'UE conduisant à une gestion moins prudente" pourrait aussi avoir des effets négatifs.

La Commission européenne peut emprunter de l'argent sur les marchés au nom de l'UE pour faire des prêts aux pays membres, notamment dans le cadre du mécanisme européen de stabilisation financière qui a servi pour les pays frappés par la crise de la dette. L'UE est également un garant pour certains emprunts de la Banque européenne d'investissement (BEI).

Première publication : 04/09/2012

  • EMPLOI

    La France a franchi le cap des 3 millions de chômeurs, selon Michel Sapin

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L'Espagne peut-elle entraîner l'Allemagne dans sa chute ?

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Berlin menacé de perdre son triple A

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)