Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

Les juges français autorisés à enquêter à Ramallah sur la mort d’Arafat

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2012

Les juges français qui étudient la thèse d'un possible empoisonnement de Yasser Arafat ont été autorisés à se rendre à Ramallah, où le le leader palestinien est inhumé, et à procéder à des prélèvements sur le corps.

AFP - Le chef de la commission d'enquête palestinienne sur la mort de Yasser Arafat a approuvé mercredi la venue de juges d'instruction français pour enquêter sur la mort du dirigeant historique palestinien à Ramallah, où il est inhumé.

Les juges français enquêtant sur la thèse d'un possible empoisonnement après la découverte de polonium, sur des effets personnels du défunt président palestinien, ont demandé à se rendre à Ramallah, pour y procéder à des prélèvements, a annoncé dans un communiqué à Paris sa veuve, Souha Arafat.

"Nous affirmons notre accord à la venue de la commission française formée pour enquêter sur le décès du président Yasser Arafat", a déclaré dans un communiqué le chef de la commission d'enquête palestinienne, Taoufiq Tiraoui.

"L'Autorité nationale palestinienne a reçu une lettre de l'Institut de Lausanne en Suisse indiquant sa volonté d'envoyer des experts en Palestine, afin de prélever des échantillons sur le corps du martyr Yasser Arafat et de les analyser", a ajouté M. Tiraoui, en précisant qu'il avait informé le président Mahmoud Abbas.

"L'Autorité palestinienne a notifié son accord à l'Institut suisse pour l'envoi d'une délégation suisse", a-t-il poursuivi.

M. Tiraoui a assuré "la volonté de l'Autorité palestinienne de coopérer pleinement avec ces commissions pour faire la lumière sur la mort du président Yasser Arafat".

Une information judiciaire a été ouverte fin août et confiée à trois juges d'instruction de Nanterre, après une plainte contre X pour assassinat avec constitution de partie civile de Souha Arafat.

La thèse d'un empoisonnement du dirigeant palestinien, dont la mort le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire français de Percy n'a jamais été élucidée, a retrouvé du crédit après la diffusion en juillet d'un documentaire d'Al-Jazeera.

La chaîne arabe a fait analyser des échantillons biologiques prélevés sur les effets personnels d'Arafat par l'Institut de Lausanne, qui y a découvert "une quantité anormale de polonium".

Le polonium est une substance radioactive hautement toxique, qui a servi à l'empoisonnement en 2006 à Londres d'Alexandre Litvinenko, un ex-espion russe devenu opposant au président Vladimir Poutine.

Première publication : 05/09/2012

  • FRANCE

    Un document remet en cause l’empoisonnement au polonium de Yasser Arafat

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    "Il est difficile de conclure à un empoisonnement d'Arafat"

    En savoir plus

  • SUISSE

    La dépouille de Yasser Arafat bientôt examinée par des experts suisses

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)