Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

Massacre en Haute-Savoie : "un crime particulièrement horrible"

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 07/09/2012

Trois des quatre victimes du massacre commis près du lac d'Annecy ont été tuées d'une balle dans la tête, révèle le procureur de la République d'Annecy. "Toutes les pistes" restent explorées par les enquêteurs.

Que s’est-il réellement passé le mercredi 5 septembre sur le parking forestier de la commune de Chevaline, sur les hauteurs du lac d'Annecy, en Haute-Savoie (sud-est de la France) ? "Toutes les pistes" sont explorées par les enquêteurs qui tentaient, ce jeudi, de percer le mystère du massacre d'une famille de vacanciers et d’un randonneur à vélo.

François Hollande promet que tout sera fait pour arrêter les coupables

AFP - Le président français françois Hollande a assuré jeudi à Londres que "tout sera fait" pour retrouver les coupables du meurtre d'une famille présumée britannique en Haute-Savoie, qui soulève "une très grande émotion en France et au Royaume-Uni".

"Il y a une très grande émotion en France et au Royaume-Uni", et nous devons "tout faire" pour retrouver le ou les coupables "et dire au peuple britannique que nous sommes solidaires", a déclaré M. Hollande lors d'un point de presse en marge de sa visite auprès de la délégation française aux jeux paralympiques de Londres.

Trois victimes tuées d’une balle dans la tête
 
Trois personnes, un homme et deux femmes, dont l'une plus âgée, découverts dans un véhicule immatriculé en Grande-Bretagne, ainsi qu'un cycliste non loin, ont été retrouvées morts mercredi après-midi sur ce parking. Seules deux fillettes, dont l'une grièvement blessée, ont réchappé à la tuerie.
 
"Ce qui est sûr c'est qu'on voulait tuer", a déclaré le procureur de la République d'Annecy, Éric Maillaud, lors d'une conférence de presse, ce jeudi. Dénonçant un acte d'une extrême "sauvagerie", "un crime particulièrement horrible" et "hors normes", le magistrat a révélé que trois des quatre victimes ont reçu une balle dans la tête. Soit le conducteur de la voiture, une des deux femmes sur la banquette arrière et le cycliste découvert à proximité du véhicule.
 
Deux passeports, suédois et irakien, qui pourraient appartenir aux deux femmes assises sur la banquette arrière, ont été retrouvés, mais le procureur n’était pas en mesure de confirmer formellement les liens de parenté éventuels entre les personnes retrouvées dans la voiture et les deux fillettes survivantes. En effet, si le propriétaire du véhicule est un Britannique d'origine irakienne, selon le procureur d'Annecy, les enquêteurs n'ont pas encore pu vérifier s'il s'agit bien du père de famille assassiné. Le break BMW était immatriculé au nom de Saad al-Hilli, 50 ans, demeurant à Claygate, dans le Surrey, au sud de Londres, selon une source proche de l'enquête.
 
Les réactions en Grande-Bretagne
Les fillettes placées sous protection
 
Le cycliste également retrouvé mort, un père de famille français originaire de la région, a déjà été identifié par les gendarmes. Concernant le sort des fillettes, le procureur de la République d'Annecy s’est montré rassurant. Celle âgée de 8 ans et grièvement blessée à la tête a été hospitalisée à Grenoble, et son état était stabilisé jeudi, selon Éric Maillaud. "On a le sentiment que l'on s'est acharné sur cette petite fille", a-t-il souligné. L'enfant a été frappée de façon "extrêmement violente" et "a priori" a été blessée par balle".
 
Enfin, la petite fille de 4 ans, qui a été retrouvée mercredi huit heures après l'arrivée des gendarmes sur place en état de choc mais indemne, a été placée sous protection des forces de l'ordre. "Elle a été hospitalisée dans un service pédopsychiatrique. L'essentiel est de la protéger, de la soutenir. On fera de même avec sa sœur", a dit le procureur. Elle a commencé à parler et pourrait être entendue "dans les prochaines heures", a-t-il poursuivi, tout en appelant à ne pas trop attendre du témoignage d'une enfant de 4 ans.

Première publication : 06/09/2012

  • FRANCE

    Tuerie en Haute-Savoie : la famille est britannique, deux fillettes retrouvées vivantes

    En savoir plus

  • FRANCE

    Quatre personnes tuées par arme à feu près d'Annecy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)