Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Népal : "Le toit du monde s'est écroulé"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

Sports

Deuxième médaille d'or et record du monde pour Assia el-Hannouni

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/09/2012

Pour la dernière course de sa carrière, l'athlète française Assia el-Hannouni a remporté la finale du 200 m (T12) et battu le record du monde. Au total, elle a obtenu 10 médailles paralympiques - dont huit en or - en trois participations aux Jeux.

AFP - La Française Assia El Hannouni s'est adjugée jeudi une deuxième médaille d'or aux jeux Paralympiques de Londres, sur 200 m (cat T12, malvoyant), en battant au passage le record du monde en 24 sec 46/100.

Déjà sextuple championne paralympique avant de poser le pied à Londres, El Hannouni continue sa moisson après avoir conservé mardi son titre sur 400 m. Sous les yeux du président de la République François Hollande, elle réalise ainsi le triplé sur le demi-tour de piste, après avoir été sacrée à Athènes-2004 et Pékin-2008.

"On m'a dit ce matin qu'il (Hollande) serait présent et j'avais alors pensé: Oh non, je dois bien faire", a commenté El Hannouni, annonçant par la même occasion qu'elle allait prendre sa retraite.

"Oui, je puis confirmer que je mets fin à ma carrière. J'ai 31 ans. Je veux laisser ma place et soutenir d'autres athlètes. Je veux aider au développement des Paralympiques en particulier parce qu'il n'y a que sept femmes dans la délégation française d'athlétisme", a-t-elle ajouté.

El Hannouni abaisse aussi sa propre marque, qu'elle avait déjà battue en demi-finale jeudi matin (24.80). Sur le 100 m, elle avait été éliminée samedi en demi-finale.

Toujours en athlétisme, Nantenin Keïta, la fille du musicien malien Salif Keïta, a terminé troisième du 100 m (cat T13, malvoyant).

Dans la piscine olympique, Elodie Lorandi a pris la médaille d'argent sur 100 m nage libre (S10) en battant le record d'Europe de la distance en 1 min 01 sec 09.

Médaillée d'or sur 400 m libre (S10) et de bronze sur 50 m libre et 100 m papillon, Lorandi apporte ainsi la 33e médaille à la France (8 or, 12 argent, 13 bronze), la 4e de la journée, Marc-André Cratère ayant décroché la première, en argent, au sabre (cat. B).

Première publication : 06/09/2012

  • ATHLÉTISME

    Quand les lames deviennent l’enjeu des Jeux paralympiques

    En savoir plus

  • JEUX PARALYMPIQUES

    La lutte inégale d'un athlète français contre les prothèses en carbone

    En savoir plus

  • JEUX PARALYMPIQUES

    "On m'a donné pour mort" : l'incroyable destin d'athlètes handisports

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)