Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Journée insurrectionnelle au Burkina Faso

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : quelle transition possible ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

Asie - pacifique

Une cinquantaine de morts dans des séismes en Chine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/09/2012

Une zone montagneuse située dans le sud-ouest de la Chine a été frappée par plusieurs tremblements de terre, vendredi. Une cinquantaine de personnes ont été tuées et plus de 20 000 habitations détruites.

REUTERS - Deux séismes de 5,6 degrés de magnitude ont fait au moins 50 morts et plusieurs dizaines de milliers de sinistrés vendredi dans une zone montagneuse du sud-ouest de la Chine, rapporte l'agence de presse Chine nouvelle.

Les secousses se sont produites à la limite entre les provinces du Yunnan et du Guizhou, la première à 11h19 (03h19 GMT) et la seconde 45 minutes plus tard, selon le centre américain de géophysique (USGS).

Outre les 50 morts, recensés pour la plupart dans le comté de Yiliang (Yunnan), 160 personnes ont été blessées et 20.000 habitations détruites, selon l'agence Chine nouvelle. Aucun décès n'est à déplorer dans le Guizhou.

En milieu d'après-midi, plus de 100.000 habitants avaient été évacués de la zone sinistrée, où une soixantaine de répliques ont été enregistrées.

"La partie la plus délicate des secours, c'est désormais la circulation. Les routes sont bloquées et les secouristes doivent gravir des montagnes pour atteindre les villages dévastés", a déclaré un fonctionnaire de Luozehe, où l'épicentre a été localisé.

Beaucoup de constructions sont en pisé et en bois, ce qui les rend plus vulnérables, soulignent les sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

"En revanche, sortir les gens ensevelis sous ces structures pourrait être plus facile, ce qui signifie qu'il pourrait y avoir beaucoup plus de blessé que de tués", ajoutent-t-elles.

En 2008, un séisme de 7,8 degrés de magnitude a fait 87.600 morts dans le Sichuan, autre province du Sud-Ouest.

Deux ans plus tard, en avril, une secousse de 6,9 a coûté la vie à 3.000 personnes dans une zone isolée de la province occidentale de Qinghai et de nombreux sinistrés vivent encore sous des tentes.
 

Première publication : 07/09/2012

  • CHINE

    Inculpation d'un ancien chef de la police proche de Bo Xilai

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Tokyo envisagerait d'acheter un archipel revendiqué par Pékin

    En savoir plus

  • CHINE

    "Le procès de Gu Kailai était totalement politique"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)