Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Juppé n'est pas le Père Noël"

En savoir plus

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

Culture

ARTPOP, le nouvel album de Lady Gaga "so" multimédia

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 07/09/2012

Lady Gaga veut repousser les limites de l’interactivité : elle annonce la création d’une application web entièrement dédiée à son "ARTPOP", le nom de son nouvel album qui sortira dans les premiers mois de 2013.

Des artistes – ou plutôt des conseillers en communication - ont trouvé une nouvelle façon de faire de la musique une "immersion totale". Après Björk l’année dernière, Lady Gaga s’engouffre dans cette nouvelle veine "tellement drôle", dixit la chanteuse américaine : développer, aux côtés d’un CD classique, une interface multimédia spécifique. La star mondiale de la pop a dévoilé mercredi que son prochain album "ARTPOP" ne serait "pas seulement" un album mais un "projet". En clair, il s'agira d'une application spécifiquement modelée pour l’iPad et l’iPhone avec des "chats" interactifs, des jeux, des vidéos pour chaque chanson et  "plein d’autres choses sur lesquelles on travaille encore" (bref, c’est encore vague).

Lady Gaga innove...

La performeuse pop, qui a repoussé les limites de la scène et de la transformation corporelle – dernière innovation en date, une perruque blonde peroxydée avec des fibres optiques intégrées (voir la vidéo ci-dessous) -, s’attaque désormais au web. Elle a évidemment fait cette annonce sur le réseau social "Little Monsters" qu’elle a créé et sur Twitter.

... mais est déjà (un peu) dépassée

Là où Björk, aidée par les studios M/M à Paris, innovait avec une expérience sensorielle inédite de sa musique et un accès ludique à ses partitions, Lady Gaga, férue d’interactivité sur les réseaux sociaux, semble se contenter d’une interface dédiée à la discussion en ligne et au jeu, qui attirera surtout des adolescents.

La chanteuse pop s’est aussi faite devancer par d’autres adeptes de l’interactivité, tel que le groupe d’électro-rap américain Linkin Park qui propose un clip vidéo "facebook connecté". Les photos postées sur Facebook  - ceux qui aiment l’anonymat et préfèrent ne pas exposer leur vie privée sur le web sont priés de s’abstenir - sont absorbées pour être intégrées dans un clip musical. L'idée tourne autour de la question de l’amitié, de la mort et des souvenirs. Ce n'est pas forcément très gai, les acteurs du clip finissent même par fondre en larmes. Mais c’est plutôt efficace.

Pour susciter des émotions fortes chez les auditeurs, il ne suffit plus d’avoir une mélodie bien ficelée ou des paroles qui font mouche. Il faut (payer) un bon webdesigner, un bon web-développeur et un bon conseiller en marketing.

Première publication : 07/09/2012

COMMENTAIRE(S)