Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Une émission réalisée à partir de contenus amateur : photos, vidéos et témoignages envoyés par nos Observateurs aux quatre coins du monde et vérifiés par nos journalistes à Paris. Le samedi, à 9h45.

LES OBSERVATEURS

LES OBSERVATEURS

Dernière modification : 10/09/2012

Chasse aux supporters des Pussy Riots et enrôlement de soldats à Goma

Julien Pain vous propose la première émission entièrement réalisée à partir de contenus amateur. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par nos journalistes, à Paris. Première diffusion le samedi à 8h10 (heure de Paris).

Équipe éditoriale : Gaëlle Faure, Ségolène Malterre, Sarra Grira, Peggy Bruguière.
SUJET 1 : RUSSIE
 
Les Pussy Riots n'en finissent pas de défrayer la chronique en Russie. Ces activistes punks viennent d'être condamnées à deux ans de camp, officiellement pour hooliganisme, mais en réalité surtout parce qu'elles critiquent ouvertement le président Poutine, et parce qu'elles dénoncent la collusion entre le krémelin et l'église orthodoxe. Les pussy riots sont derrière les verrous, mais elles ont de nombreux supporters. Et pourtant il peut être dangereux d'afficher son soutien à ces chanteuses engagées. C'est ce que va nous raconter Boris, à Moscou.
 

SUJET 2 : RD CONGO

L'armée congolaise a lancé cet été une vaste campagne de recrutement. Une nécessité car elle doit faire face, dans la province du nord-kivu, à l'est du pays, à une rebellion armée qu'elle ne parvient pas à vaincre. Deux de nos Observateurs à Goma, au coeur de cette région gangrénée par la guerre, vont nous raconter comment se passe chez eux ce recrutement. Et pourquoi des jeunes congolais acceptent d'aller risquer leur vie pour quelques dizaines d'euros par mois.

Par Julien PAIN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/11/2014 Syrie

Piège anti neo-nazis en Allemagne et la galère des travailleurs des zones rebelles d'Alep

Emission entièrement réalisée à partir de contenus amateurs. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par...

En savoir plus

22/11/2014 Brésil

Bahreïn, royaume de l'impunité et les favelas "pacifiées" de Rio au rythme des tirs

Émission entièrement réalisée à partir de contenus amateurs. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par...

En savoir plus

15/11/2014 Indonésie

Aider les orphelins d'Ebola et la lutte contre les "usines à chiots" de Jakarta

Émission entièrement réalisée à partir de contenus amateurs. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par...

En savoir plus

25/10/2014 Soudan

Touche pas à mon volcan hawaïen et les éclats de bombes recyclés au Soudan

Émission entièrement réalisée à partir de contenus amateurs. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par...

En savoir plus

20/10/2014 Côte d'Ivoire

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

Emission entièrement réalisée à partir de contenus amateurs. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par...

En savoir plus