Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Asie - pacifique

La jeune chrétienne paskistanaise accusée de blasphème quitte la prison

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2012

Rimsha a été libérée sous caution, samedi, après plus de trois semaines de détention. En août, l’adolescente de 14 ans a été accusée par un voisin d’avoir brûlé des pages du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan.

AFP - Incarcérée depuis plus de trois semaines pour avoir brûlé des pages du Coran, Rimsha, 14 ans, a quitté la prison.

La jeune chrétienne pakistanaise accusée d'avoir profané le Coran a quitté samedi par hélicoptère la prison où elle était détenue depuis plus de trois semaines, selon un ministre et un photographe de l'AFP.

"Elle a quitté la prison, elle a été transportée par hélicoptère dans un lieu sûr où elle restera avec sa famille", a déclaré à l'AFP Paul Bhatti, ministre pakistanais de l'Harmonie nationale, responsable des relations entre la majorité musulmane et les minorités.

Un photographe de l'AFP a vu l'hélicoptère quitter vers 17H30 (12H30 GMT) la prison de Rawalpindi, ville jumelle de la capitale Islamabad.

Selon des images des chaînes pakistanaises, l'adolescente a été transportée par fourgon blindé du bâtiment de la prison jusqu'à l'hélicoptère. Elle portait un habit traditionnel vert et avait le visage recouvert d'un morceau de tissu.

Un juge de la cour d'Islamabad avait autorisé vendredi sa libération sous caution, estimant notamment avoir reçu les garanties suffisantes quant à la protection de l'adolescente qui n'a pas le droit de quitter le territoire pakistanais d'ici la fin de ses démêlés avec la justice.

Ses avocats avaient rempli samedi dans la matinée les documents légaux pour assurer sa libération, y compris une garantie de paiement d'un million de roupies (environ 8.300 euros) si elle ne se présentait pas devant un tribunal à la demande de la justice.

Rimsha, une jeune fille illettrée, âgée d'environ 14 ans selon des médecins qui l'ont examinée, était emprisonnée depuis plus de trois semaines après avoir été accusée par des voisins d'avoir brûlé des versets du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan selon la loi sur le blasphème.

Sa libération sous caution ne signifie en rien la fin de l'affaire, la justice devant toujours se prononcer sur la culpabilité ou l'innocence de la jeune fille, qui devra être déterminée après la fin de l'enquête de police, toujours en cours.

Première publication : 08/09/2012

  • PAKISTAN

    Arrestation de l'imam à l'origine de la plainte contre une chrétienne accusée de blasphème

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    L'incarcération d'une jeune chrétienne relance le débat sur le blasphème au Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)