Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Asie - pacifique

La jeune chrétienne paskistanaise accusée de blasphème quitte la prison

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2012

Rimsha a été libérée sous caution, samedi, après plus de trois semaines de détention. En août, l’adolescente de 14 ans a été accusée par un voisin d’avoir brûlé des pages du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan.

AFP - Incarcérée depuis plus de trois semaines pour avoir brûlé des pages du Coran, Rimsha, 14 ans, a quitté la prison.

La jeune chrétienne pakistanaise accusée d'avoir profané le Coran a quitté samedi par hélicoptère la prison où elle était détenue depuis plus de trois semaines, selon un ministre et un photographe de l'AFP.

"Elle a quitté la prison, elle a été transportée par hélicoptère dans un lieu sûr où elle restera avec sa famille", a déclaré à l'AFP Paul Bhatti, ministre pakistanais de l'Harmonie nationale, responsable des relations entre la majorité musulmane et les minorités.

Un photographe de l'AFP a vu l'hélicoptère quitter vers 17H30 (12H30 GMT) la prison de Rawalpindi, ville jumelle de la capitale Islamabad.

Selon des images des chaînes pakistanaises, l'adolescente a été transportée par fourgon blindé du bâtiment de la prison jusqu'à l'hélicoptère. Elle portait un habit traditionnel vert et avait le visage recouvert d'un morceau de tissu.

Un juge de la cour d'Islamabad avait autorisé vendredi sa libération sous caution, estimant notamment avoir reçu les garanties suffisantes quant à la protection de l'adolescente qui n'a pas le droit de quitter le territoire pakistanais d'ici la fin de ses démêlés avec la justice.

Ses avocats avaient rempli samedi dans la matinée les documents légaux pour assurer sa libération, y compris une garantie de paiement d'un million de roupies (environ 8.300 euros) si elle ne se présentait pas devant un tribunal à la demande de la justice.

Rimsha, une jeune fille illettrée, âgée d'environ 14 ans selon des médecins qui l'ont examinée, était emprisonnée depuis plus de trois semaines après avoir été accusée par des voisins d'avoir brûlé des versets du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan selon la loi sur le blasphème.

Sa libération sous caution ne signifie en rien la fin de l'affaire, la justice devant toujours se prononcer sur la culpabilité ou l'innocence de la jeune fille, qui devra être déterminée après la fin de l'enquête de police, toujours en cours.

Première publication : 08/09/2012

  • PAKISTAN

    Arrestation de l'imam à l'origine de la plainte contre une chrétienne accusée de blasphème

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    L'incarcération d'une jeune chrétienne relance le débat sur le blasphème au Pakistan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)