Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Culture

François Hollande remet la Légion d'honneur à Paul McCartney

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/09/2012

Déjà chevalier de l'Ordre de l'empire britannique depuis 1996, l'ex-Beatles, Sir Paul McCartney, âgé de 70 ans, s'est vu remettre samedi, dans les salons de l'Élysée, la Légion d'honneur "pour l'ensemble de son œuvre".

AFP - L'ex-Beatles Paul McCartney a été décoré samedi de la Légion d'honneur dans les salons de l'Elysée par François Hollande, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

En présence de sa famille mais sans la presse, le chanteur-compositeur britannique a reçu la médaille des mains du président français "pour l'ensemble de son oeuvre", a déclaré l'Elysée dans un très court texte.

Sur son compte Twitter, Paul McCartney a posté trois photos de lui dans les salons de l'Elysée, dont l'une légendée "devinez où je suis?", sous les lambris du palais présidentiel, et une autre où on le voit s'apprêtant à recevoir la décoration des mains de François Hollande.

Agé de 70 ans, le musicien de Liverpool a été fait chevalier de l'Ordre de l'empire britannique en 1996, ce qui fait de lui un "Sir".

Première publication : 08/09/2012

COMMENTAIRE(S)