Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Contrôle renforcé des chômeurs : le Danemark, un modèle à suivre ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Enquête au Paradis" : rencontre avec la jeunesse algérienne sous influence du salafisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 1)

En savoir plus

Economie

Ces dix milliards d'euros que l'État français doit économiser

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 10/09/2012

Le président français François Hollande a annoncé, le 9 septembre, un plan de rigueur de 35 milliards d’euros sur deux ans, impliquant 10 milliards d’euros d'économies sur les dépenses publiques. Illustration.

Le “combat” de François Hollande tient dorénavant en un mot : économie. Lors de son allocution télévisée, dimanche 9 septembre, le président a présenté un plan d’austérité portant sur un montant total de 35 milliards d’euros entre 2012 et 2013.

Outre les 5 milliards d’euros d’économies déjà votés en juillet dernier, l’effort devrait se répartir entre les ménages (10 milliards d’euros d’impôts en plus), les entreprises (10 milliards de prélèvements en plus) et l’État (10 milliards d’euros d’économies sur ses dépenses de fonctionnement).

Sur ce dernier point, François Hollande est resté très vague, résumant à l’antenne de TF1 son ambition à “ne pas dépenser un euro de plus en 2013 qu’en 2012”. Seuls les ministère de l’Éducation, de l’Intérieur et de la Justice devraient voire leur crédits... augmenter. En résumé, les autres postes de l’État devraient donc être mis à la diète.

Mais concrètement, que représentent 10 milliards d'euros ? FRANCE 24 vous propose, ci-dessous, une réponse en chiffres et en images :

Première publication : 10/09/2012

  • FRANCE

    "Président mobilisé" ou "sans idée", Hollande jugé sur sa prestation

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Les contrats aidés, une bonne solution d’urgence contre l'envolée du chômage"

    En savoir plus

  • ÉCONOMIE

    Croissance nulle en France pour le troisième trimestre consécutif

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)