Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

Ces dix milliards d'euros que l'État français doit économiser

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 10/09/2012

Le président français François Hollande a annoncé, le 9 septembre, un plan de rigueur de 35 milliards d’euros sur deux ans, impliquant 10 milliards d’euros d'économies sur les dépenses publiques. Illustration.

Le “combat” de François Hollande tient dorénavant en un mot : économie. Lors de son allocution télévisée, dimanche 9 septembre, le président a présenté un plan d’austérité portant sur un montant total de 35 milliards d’euros entre 2012 et 2013.

Outre les 5 milliards d’euros d’économies déjà votés en juillet dernier, l’effort devrait se répartir entre les ménages (10 milliards d’euros d’impôts en plus), les entreprises (10 milliards de prélèvements en plus) et l’État (10 milliards d’euros d’économies sur ses dépenses de fonctionnement).

Sur ce dernier point, François Hollande est resté très vague, résumant à l’antenne de TF1 son ambition à “ne pas dépenser un euro de plus en 2013 qu’en 2012”. Seuls les ministère de l’Éducation, de l’Intérieur et de la Justice devraient voire leur crédits... augmenter. En résumé, les autres postes de l’État devraient donc être mis à la diète.

Mais concrètement, que représentent 10 milliards d'euros ? FRANCE 24 vous propose, ci-dessous, une réponse en chiffres et en images :

Première publication : 10/09/2012

  • FRANCE

    "Président mobilisé" ou "sans idée", Hollande jugé sur sa prestation

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Les contrats aidés, une bonne solution d’urgence contre l'envolée du chômage"

    En savoir plus

  • ÉCONOMIE

    Croissance nulle en France pour le troisième trimestre consécutif

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)