Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Le camp Bouteflika crie victoire, l'opposant Ali Benflis dénonce des fraudes

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Afrique

Le procès de Saïf al-Islam Kadhafi reporté d'au moins cinq mois

© AFP (Archive)

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2012

La justice libyenne a annoncé un report d'au moins cinq mois du procès du fils de Mouammar Kadhafi afin de recueillir le témoignage de l'ex-chef des services de renseignement du Guide, Abdallah al-Senoussi, remis récemment aux autorités de Tripoli.

REUTERS - Le procès en Libye de Saïf al Islam Kadhafi, fils de l'ancien dirigeant libyen, sera repoussé d'au moins cinq mois afin de recueillir le témoignage de l'ancien chef des services de renseignement Abdallah al Senoussi, remis la semaine dernière aux autorités de Tripoli, a annoncé dimanche le parquet général de Libye.

Le mois dernier, des responsables libyens avaient déclaré que le procès de Saïf, accusé de crimes de guerre, commencerait en septembre.

Mais la remise par la Mauritanie de Senoussi, surnommé "la boîte noire de Kadhafi", à la justice libyenne le 5 septembre a conduit Tripoli à repousser l'ouverture du procès du fils de l'ancien "guide".

"Nous étions prêts à juger Saïf al Islam ce mois-ci mais après le retour de Senoussi en Libye nous allons recueillir de nouvelles informations qui vont retarder ce procès d'au moins cinq mois", a déclaré lors d'une conférence de presse Milad al Zintani, membre du parquet général.

Senoussi a commencé à répondre aux questions des autorités dès son arrivée à la prison de Tripoli la semaine dernière, après avoir subi des examens médicaux.

Des militants des droits de l'homme s'inquiètent de la justice que peut rendre en Libye un pouvoir central fragile et craignent que les procès de Saïf al Islam et de Senoussi ne respectent pas les règles du droit international.

Abdallah al Senoussi, après avoir été arrêté en mars par les autorités mauritaniennes, a été extradé mercredi vers la Libye, fin d'une longue bataille entre la France, la Libye et la Cour pénale internationale (CPI), chacune souhaitant le juger.

Première publication : 10/09/2012

  • EXCLUSIF

    Après le Niger, Saadi Kadhafi pourrait trouver refuge en Afrique du Sud

    En savoir plus

  • LIBYE

    Al-Senoussi, l'ex-chef du renseignement libyen, extradé vers Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Seif al-Islam Kadhafi sera jugé en septembre en Libye

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)