Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gilberto Rodrigues Léal : le MUJAO annonce la mort du français enlevé au Mali

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : les coulisses d'une libération

En savoir plus

FOCUS

Dans la ville natale de Jean Paul II, la "papamania" est au beau fixe

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

SUR LE NET

Un père syrien se bat en ligne pour retrouver son fils

En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Ligue des champions : à Madrid, Chelsea neutralise l'Atlético

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l’incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

Afrique

Le procès de Saïf al-Islam Kadhafi reporté d'au moins cinq mois

© AFP (Archive)

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2012

La justice libyenne a annoncé un report d'au moins cinq mois du procès du fils de Mouammar Kadhafi afin de recueillir le témoignage de l'ex-chef des services de renseignement du Guide, Abdallah al-Senoussi, remis récemment aux autorités de Tripoli.

REUTERS - Le procès en Libye de Saïf al Islam Kadhafi, fils de l'ancien dirigeant libyen, sera repoussé d'au moins cinq mois afin de recueillir le témoignage de l'ancien chef des services de renseignement Abdallah al Senoussi, remis la semaine dernière aux autorités de Tripoli, a annoncé dimanche le parquet général de Libye.

Le mois dernier, des responsables libyens avaient déclaré que le procès de Saïf, accusé de crimes de guerre, commencerait en septembre.

Mais la remise par la Mauritanie de Senoussi, surnommé "la boîte noire de Kadhafi", à la justice libyenne le 5 septembre a conduit Tripoli à repousser l'ouverture du procès du fils de l'ancien "guide".

"Nous étions prêts à juger Saïf al Islam ce mois-ci mais après le retour de Senoussi en Libye nous allons recueillir de nouvelles informations qui vont retarder ce procès d'au moins cinq mois", a déclaré lors d'une conférence de presse Milad al Zintani, membre du parquet général.

Senoussi a commencé à répondre aux questions des autorités dès son arrivée à la prison de Tripoli la semaine dernière, après avoir subi des examens médicaux.

Des militants des droits de l'homme s'inquiètent de la justice que peut rendre en Libye un pouvoir central fragile et craignent que les procès de Saïf al Islam et de Senoussi ne respectent pas les règles du droit international.

Abdallah al Senoussi, après avoir été arrêté en mars par les autorités mauritaniennes, a été extradé mercredi vers la Libye, fin d'une longue bataille entre la France, la Libye et la Cour pénale internationale (CPI), chacune souhaitant le juger.

Première publication : 10/09/2012

  • EXCLUSIF

    Après le Niger, Saadi Kadhafi pourrait trouver refuge en Afrique du Sud

    En savoir plus

  • LIBYE

    Al-Senoussi, l'ex-chef du renseignement libyen, extradé vers Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Seif al-Islam Kadhafi sera jugé en septembre en Libye

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)