Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Moyen-orient

Manaf Tlass affirme avoir été exfiltré de Syrie par les services français

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2012

L'ex-général de l'armée syrienne Manaf Tlass a affirmé sur la chaîne BFM TV avoir été exfiltré par les services secrets français. L'homme, qui a fait défection en juillet, s'est par ailleurs déclaré opposé à une intervention armée en Syrie.

REUTERS - L’ex-général syrien Manaf Tlass, qui a fait défection début juillet, se déclare contre une intervention militaire étrangère en Syrie, quelle qu’elle soit, estimant que l’Armée syrienne libre (ALS) est capable de « libérer » seule le pays.

Cet ancien membre du premier cercle du pouvoir syrien et de la Garde républicaine a affirmé dans un entretien diffusé lundi sur BFM TV qu’il avait bénéficié de l’aide des services français pour quitter son pays, sans autre précision.
 
« Oui, c’est vrai, les services français m’ont aidé à sortir de Syrie », a-t-il dit selon la traduction de ses propos en français en ajoutant avoir été d’accord « dès le début » avec les revendications des rebelles syriens.
 
« Je suis contre toute intervention étrangère en Syrie, quelle que soit la forme que prendrait cette intervention », a-t-il souligné. « Pour moi, la situation en Syrie est beaucoup plus complexe qu’en Libye. »
 
« Je pense que le peuple syrien est capable de se libérer lui-même », a-t-il poursuivi. « Il ne faudrait pas voler le peuple syrien de sa victoire. »
 
Manaf Tlass appelle toutefois les pays amis de la Syrie à fournir des armes à l’ALS pour se battre contre un régime qui est selon lui prêt à aller jusqu’au bout pour se maintenir au pouvoir.
 
« S’il est acculé, il est posssible que ce régime utilise des armes chimiques », a-t-il déclaré en ajoutant vouloir jouer un rôle pour « unifier et rassembler (son) peuple ».
 

 

Première publication : 10/09/2012

  • SYRIE

    Reportage : Alep, l'école du combat urbain

    En savoir plus

  • SYRIE

    En Syrie, le journalisme fait sa révolution citoyenne

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'Algérien Lakhdar Brahimi peut-il faire mieux que Kofi Annan ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)