Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 12/09/2012

"François Hollande, résigné"

Presse française, Mercredi 12 septembre. Au menu de la presse française ce matin, la publication du rapport Sartorius, qui entérine la fermeture du site d’Aulnay, le débat sur la ratification du Traité budgétaire européen, le mariage gay et l’adoption par les couples homosexuels, les courants du PS, et un dessin signé Plantu.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec le Figaro, qui revient sur la publication, hier, du rapport Sartorius.
 
Ce rapport était destiné à éclairer le gouvernement sur l’état de santé de PSA, et le diagnostic, c’est que oui, le constructeur automobile va mal, et que oui, il va falloir réduire les effectifs, mettre en œuvre les restructurations annoncées. « Ce n’est pas acceptable, et ce ne sera pas accepté», avait déclaré sur le sujet François Hollande en juillet dernier, avant de se résoudre, à accepter le plan de licenciements de PSA, et notamment la fermeture de son site d’Aulnay. Le président accusé de s’être finalement «résigné» par le Figaro, qui ironise sur la façon dont François Hollande et Arnaud Montebourg ont d’abord «politisé» l’affaire, avant de faire machine arrière.
 
L’autre grand sujet du jour, c’est bien sûr l’Europe, avec la décision très attendue de juges constitutionnels allemands sur le Mécanisme européen de stabilité et le pacte budgétaire, et les élections parlementaires aux Pays-Bas, sur fond de crise de l’euro, dont débattent dans Libération le député Vert européen Daniel Cohn-Bendit et l’ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon. Le premier est pour la ratification du pacte budgétaire de l’UE, le second est contre. Daniel Cohn-Bendit, dont la position est toutefois minoritaire chez les Verts, explique que le Traité est une première étape qui va permettre de rééquilibrer l’Europe, ce qui n’est pas du tout l’idée que se fait Jean-Luc Mélenchon du problème. D’après lui, le Traité n’est rien d’autre qu’une «quasi-constitutionnalisation de la politique économique libérale». A voir dans Libération, donc.
 
Et puis un autre débat est également ce matin à la Une, le débat sur le mariage gay, et l’adoption par les couples homosexuels. Le projet de loi va passer devant l’assemblée à la fin du mois prochain - c’est ce qu’a annoncé hier la ministre de la Justice Christiane Taubira dans la Croix.
 
Depuis, pas mal de réactions, tant du côté de ceux qui ne veulent pas de ce projet, que de ceux qui s’en réjouissent, mais estiment qu’il ne va pas assez loin, parce qu’il n’autorisera pas, a priori, l’accès à l’aide médicale à la procréation pour les couples de femmes - question qui est d’ailleurs en train de diviser la gauche, d’après le Figaro.
 
Le PS qui n’en finit plus de débattre pour savoir qui, de Jean-Christophe Cambadélis ou Harlem Désir va succéder à Martine Aubry. L’annonce de son successeur est sans cesse reportée depuis le début de la semaine. La faute aux «courants», d’après 20 minutes, qui raconte comment les hiérarques du parti sont en train de s’écharper pour quelques places au sein du conseil national. Pour le moment, c’est Harlem Désir qui semble tenir la corde.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/06/2016 Revue de presse française

"Gare aux Vikings !"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 29 juin, l’attentat qui a fait au moins 36 morts, hier, à l’aéroport international d’Istanbul, en Turquie, les mensonges des...

En savoir plus

28/06/2016 Revue de presse internationale

"Le Royaume désuni"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 28 juin, les déchirements du Labour et les divisions des Tories, au lendemain du référendum sur le Brexit. Le Brexit...

En savoir plus

28/06/2016 Revue de presse française

"Brex... pschitt ?"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 28 juin, les spéculations sur la possibilité de revenir sur le Brexit - hypothèse qui hérisse une partie des journaux français...

En savoir plus

27/06/2016 Revue de presse internationale

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 27 juin, l’onde de choc du Brexit, toujours. Les législatives en Espagne. Et des femmes intelligentes dans les pubs télé.

En savoir plus

27/06/2016 Revue de presse française

"Pour une Europe du peuple"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 27 juin, l’onde de choc provoquée par le Brexit, le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et la qualification des...

En savoir plus