Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

FRANCE

Harlem Désir adoubé par la direction du Parti socialiste

Dernière modification : 12/09/2012

Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault ont annoncé mercredi avoir choisi Harlem Désir pour prendre la future direction du Parti socialiste. Guillaume Bachelay a été choisi comme numéro 2. La passation de pouvoirs aura lieu fin octobre.

Au terme d’intenses tractations, la première secrétaire du Parti socialiste (PS) Martine Aubry et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault ont mis fin au faux suspense qui entoure la nomination du nouveau dirigeant du Parti. "Notre choix s'est porté sur Harlem Désir comme premier signataire, et Guillaume Bachelay comme deuxième signataire de notre motion 'Mobiliser les Français pour réussir le changement', ont annoncé Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry.

Largement pressenti par les médias ces dernières semaines, l'eurodéputé Harlem Désir a été préféré au député de Paris, Jean-Christophe Cambadélis, pour succéder à Marine Aubry. Le co-fondateur de SOS racisme s'est présenté comme le candidat de la continuité, saluant le travail de rénovation entrepris par la secrétaire du Parti. Guillaume Bachelay, ex-plume de Fabius et député de Seine-Maritime, a été proposé comme numéro 2.

Beau joueur, après l’annonce du choix de Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault, Jean-Christophe Cambadélis a fait paraître sur son site officiel un communiqué dans lequel il se dit "déçu mais pas défait. Cela s'est joué à trois fois rien". Et d’ajouter qu’il souhaite le "rassemblement de tous derrière Harlem Désir".

Jean-Christophe Cambadélis, le favori de Martine Aubry, n'a pas obtenu gain de cause auprès de François Hollande, le jugeant "incontrôlable", selon le "Canard Enchaîné". En contrepartie, Martine Aubry aurait obtenu la nomination de Guillaume Bachelay.

Le report de mardi à mercredi de l'annonce de Martine Aubry et de Jean-Marc Ayrault a illustré la difficulté pour la formation politique à trouver un accord entre la maire de Lille, le Premier ministre et les proches du chef de l'État.

La passation de pouvoirs se déroulera à l’occasion du congrès de Toulouse, qui se tiendra les 26, 27 et 28 octobre prochains.

France 24 avec dépêches

Première publication : 12/09/2012

  • FRANCE

    Le PS retarde la désignation du successeur de Martine Aubry

    En savoir plus

  • FRANCE

    La bien pâle université d'été du Parti socialiste à La Rochelle

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le PS veut profiter de son université d’été pour resserrer les rangs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)