Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

FRANCE

Harlem Désir adoubé par la direction du Parti socialiste

Dernière modification : 12/09/2012

Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault ont annoncé mercredi avoir choisi Harlem Désir pour prendre la future direction du Parti socialiste. Guillaume Bachelay a été choisi comme numéro 2. La passation de pouvoirs aura lieu fin octobre.

Au terme d’intenses tractations, la première secrétaire du Parti socialiste (PS) Martine Aubry et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault ont mis fin au faux suspense qui entoure la nomination du nouveau dirigeant du Parti. "Notre choix s'est porté sur Harlem Désir comme premier signataire, et Guillaume Bachelay comme deuxième signataire de notre motion 'Mobiliser les Français pour réussir le changement', ont annoncé Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry.

Largement pressenti par les médias ces dernières semaines, l'eurodéputé Harlem Désir a été préféré au député de Paris, Jean-Christophe Cambadélis, pour succéder à Marine Aubry. Le co-fondateur de SOS racisme s'est présenté comme le candidat de la continuité, saluant le travail de rénovation entrepris par la secrétaire du Parti. Guillaume Bachelay, ex-plume de Fabius et député de Seine-Maritime, a été proposé comme numéro 2.

Beau joueur, après l’annonce du choix de Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault, Jean-Christophe Cambadélis a fait paraître sur son site officiel un communiqué dans lequel il se dit "déçu mais pas défait. Cela s'est joué à trois fois rien". Et d’ajouter qu’il souhaite le "rassemblement de tous derrière Harlem Désir".

Jean-Christophe Cambadélis, le favori de Martine Aubry, n'a pas obtenu gain de cause auprès de François Hollande, le jugeant "incontrôlable", selon le "Canard Enchaîné". En contrepartie, Martine Aubry aurait obtenu la nomination de Guillaume Bachelay.

Le report de mardi à mercredi de l'annonce de Martine Aubry et de Jean-Marc Ayrault a illustré la difficulté pour la formation politique à trouver un accord entre la maire de Lille, le Premier ministre et les proches du chef de l'État.

La passation de pouvoirs se déroulera à l’occasion du congrès de Toulouse, qui se tiendra les 26, 27 et 28 octobre prochains.

France 24 avec dépêches

Première publication : 12/09/2012

  • FRANCE

    Le PS retarde la désignation du successeur de Martine Aubry

    En savoir plus

  • FRANCE

    La bien pâle université d'été du Parti socialiste à La Rochelle

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le PS veut profiter de son université d’été pour resserrer les rangs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)