Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Premiers de corvée"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 13/09/2012

"Où sont les femmes?"

Presse française, Jeudi 13 septembre. Au menu de la presse française ce matin, le soulagement après la validation par les juges de Karlsruhe du plan de sauvetage européen. Une décision qui ne rompt pas, toutefois, avec le choix de l’austérité, toujours questionné. Et aussi : la mort de Christopher Stevens, et la place des femmes dans la culture.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec la décision des juges constitutionnels allemands d’accorder leur feu vert eux mécanismes de sauvetage de l’euro.
 
C’est une décision accueillie avec soulagement. Le Figaro titre sur la façon dont «l’Allemagne redonne espoir à l’Europe». Le journal explique qu’il est «trop tôt pour affirmer que la zone euro est sauvée», mais qu’ «une éclaircie se dessine enfin», et salue au passage «le courage d’Angela Merkel, qui a su aller à rebrousse-poil de son opinion publique pour lui imposer une vision des choses assez peu germanique», en prévenant François Hollande: «la décision de Karlsruhe a évidemment une conséquence, celle de l’ultrarigueur budgétaire».
 
Le journal la Croix évoque pour sa part le «répit» que vient de concéder Karlsruhe à l’Europe, en saluant une décision qui «évite d’avoir à tout réinventer pour lutter contre la crise de la dette en Europe», même si, «au-delà des urgences, il reste beaucoup à faire».
 
Les juges allemands conditionnent toutefois l’aide européenne à la poursuite des politiques d’austérité. Mais la rigueur peut-elle être la réponse à tous les problèmes ? - Pas sûr, à en croire un rapport de l’ONU évoqué par l’Humanité, qui affirme que non seulement les politiques d’austérité ne soignent pas la crise, mais qu’elles contribuent à la nourrir. L’Huma qui fait état d’une analyse qui écorne l’image d’une Allemagne au service, pour ne pas dire volant au secours de l’Europe: dans ce rapport, on peut lire notamment que l’Allemagne a certes pu accumuler des excédents sur ses partenaires européens grâce à la compression de ses coûts salariaux, mais que ces excédents ont aussi signifié des déficits pour les autres, contribuant ainsi aux «formidables déséquilibres qui menacent aujourd’hui l’Union économique et monétaire».
 
Il est évidemment beaucoup question ce matin de l’assassinat, en Libye, de l’ambassadeur et de trois employés du consulat américain de Benghazi. La mort de Christopher Stevens et de ses trois compatriotes serait due, semble-t-il, à un film anti-islam produit aux Etats-Unis. Désormais, beaucoup craignent que le «printemps arabe» ne finisse par se transformer «en hiver djihadiste», écrit le Figaro, en revenant sur l’ascension fulgurante des islamistes, de Tunis à Tripoli en passant par Le Caire.
 
Enfin du côté de la Croix, il est question ce matin de plusieurs études sur la représentation des femmes aux postes de responsabilité dans le monde culturel et médiatique en France. Ces rapports montrent que les femmes restent largement sous-représentées dans ce domaine. «Où sont les femmes ?» se demande le journal, qui relève ce curieux paradoxe: «alors que les écrans, les scènes et les cimaises des musées font la part belle aux figures féminines, les postes de responsabilités des grandes structures culturelles semblent majoritairement réservés aux hommes».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/10/2017 Revue de presse internationale

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 18 octobre, l'ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois, la reprise de la ville de Raqqa par les Forces...

En savoir plus

18/10/2017 Revue de presse française

"Premiers de corvée"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 18 octobre, l'ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois, qui doit adouber le président Xi Jinping pour un deuxième...

En savoir plus

17/10/2017 Revue de presse française

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 17 octobre, la mobilisation, notamment sur les réseaux sociaux, contre le harcèlement et les agressions dont sont victimes les...

En savoir plus

17/10/2017 Revue de presse internationale

"Je suis Daphne"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 17 octobre, la mort, hier, d’une journaliste d’investigation maltaise, tuée dans l’explosion de sa voiture. Les incendies...

En savoir plus

16/10/2017 Revue de presse internationale

"10 millions de dollars pour destituer Donald Trump"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 16 octobre, la victoire aux législatives autrichiennes des conservateurs, emmenés par le jeune Sebastian Kurz, 31 ans. Mais...

En savoir plus